2 min

Besoin de trésorerie : qu'est-ce que c'est ?

Besoin de trésorerie : qu'est-ce que c'est ? Besoin de trésorerie : qu'est-ce que c'est ?

Pour se développer ou tout simplement exister le plus longtemps possible, une entreprise a des besoins de trésorerie.
En quoi cela consiste, à quoi servira la trésorerie et comment calculer ce besoin ? Faisons le point sur le besoin de trésorerie.

Qu’est-ce que le besoin de trésorerie ?

Également appelé Besoin en Fonds de Roulement (BFR), le besoin de trésorerie est égal à l’argent dont l’entreprise a besoin pour pouvoir fonctionner correctement.
Ses décalages de flux de trésorerie, soit les décaissements (dépenses) et encaissements (entrées d’argent), doivent également être couverts.

Dans quels cas une entreprise a-t-elle des besoins de trésorerie ?

Pour répondre à différents besoins “structurels”, de la trésorerie peut être nécessaire.

  • Délai de paiement
    Avec des clients payant à 30, 45 voire 60 jours (souvent des grands comptes ou des acteurs institutionnels), les délais de paiements peuvent représenter un risque pour l’entreprise.
    En réalisant des décaissements avant d’avoir pu encaisser la créance, un besoin de trésorerie est alors généré dans l’entreprise.
Bon à savoir

Pour éviter toute mauvaise surprise, il est judicieux de réaliser un tableau de trésorerie en amont afin de bien anticiper les besoins de trésorerie de l’entreprise.

  • Stocks
    Un autre besoin structurel de trésorerie repose sur le stock : tout stock immobilisé génère un besoin de trésorerie, puisque les marchandises ont déjà été payées alors que les encaissements n’auront lieu qu’à la vente du stock.
    Il est donc recommandé d’optimiser son stock afin d’immobiliser le moins possible de trésorerie.
    Quelques options : améliorer la fréquence de rotation ou bien diminuer la quantité stockée.
  • Investissement
    Pour se développer, une entreprise aura sûrement à réaliser des investissements.
    Acheter du matériel, étendre son espace de travail, mettre à jour son système informatique… autant de décaissements créant des décalages de trésorerie.
Bon à savoir

En établissant un plan de trésorerie rigoureux, il sera possible de mieux évaluer l’impact d’un investissement sur la trésorerie, voire même de décaler l’investissement en question pour éviter de subir un trou de trésorerie.

  • Saisonnalité
    Pic d'activité, puis creux, et ainsi de suite : la saisonnalité peut générer des besoins de trésorerie.
    Mais en période creuse, les charges courantes devront toujours être réglées, alors même que les entrées d’argent seront plus rares.
    A l’inverse, à l'approche du haut de la saison, l’entreprise devra peut-être embaucher du personnel et/ou augmenter ses stocks. Ce cas de figure requiert également des besoins de trésorerie.

Comment calculer le besoin de trésorerie ?

Le besoin de trésorerie se calcule comme suit :

Trésorerie = fonds de roulement - Besoin en fonds de roulement

Le fonds de roulement correspond à la différence entre les fonds stables et les actifs immobilisés, soit la formule suivante :
Fonds de roulement = (capitaux propres + dettes à long terme) - actifs immobilisés

Enfin, le besoin en fonds de roulement se calcule ainsi :
BFR = stocks + créances clients - crédits fournisseurs

Dans quels cas augmenter son besoin de trésorerie ?

Deux situations majeures impliquent d'augmenter son besoin de trésorerie :

  • Crise de croissance
    Une augmentation rapide de ses ventes s’accompagne souvent d’une augmentation du besoin en trésorerie : il est en effet nécessaire d’augmenter ses stocks, d’embaucher de la main-d'œuvre, et les réserves ne suffisent pas toujours à tout couvrir.
    Là encore, le plan de trésorerie vise à anticiper une telle croissance.
  • Retards de paiements ou impayés
    Un retard de paiement de la part de son client pourra placer l'entreprise dans une situation délicate, comme celle de ne pas pouvoir régler ses propres dettes.
    Pour limiter les retards de paiement, voire les impayés, il est vivement conseillé d’étudier la situation du client avant de lui accorder des facilités de paiements.
    De son côté, l'entreprise peut aussi faire des prévisions de trésorerie réalistes en prenant en compte des retards ou impayés éventuels.
    Enfin, dans le cas d’un impayé, après les relances il est possible de faire parvenir une mise en demeure, voire d’intenter une action en justice.

Dans ces différentes situations, un prêt professionnel pourra être bienvenu pour faire face et rééquilibrer ses finances.

À retenir
  • Le besoin de trésorerie représente l’argent dont une entreprise a besoin pour fonctionner correctement tout en couvrant ses décalages de flux de trésorerie.
  • Différents besoins structurels peuvent nécessiter une trésorerie suffisante : délai de paiement, stocks, investissement ou encore le phénomène de saisonnalité.
  • Son besoin de trésorerie pourra être augmenté en cas de pic de croissance, ou pour faire face à des retards de paiements voire des impayés.
Frédérique Moles
Par Frédérique Moles le 25/04/2022
Mis à jour le 27/04/2022
Prêt à concrétiser votre projet professionnel ?
Obtenir mon avis de faisabilité

Prêt Professionnel

N'attendez plus
pour avoir une réponse
Démarrer une étude gratuite
  • 3 minutes
  • Sans engagement