CAFPI Courtier en crédit
CAFPI Mag
#Investir 

Quel apport personnel pour acheter un bien immobilier?

Apport personnel, deux petits mots revenant souvent au moment du calcul de sa capacité d’emprunt. Quel apport est vraiment nécessaire pour acheter un bien immobilier ?

actu-interieure-apport-personnel

Apport personnel : définition

On entend par apport personnel la somme d’argent que vous possédez avant votre emprunt immobilier et que vous pouvez injecter à ce crédit.

Concrètement, l’apport personnel est souvent consacré au paiement des frais relatifs à l’emprunt : frais de notaire, frais de dossier, etc.

Cette somme d’argent est souvent exprimée en pourcentage du montant total de l’emprunt.

Comment se constituer un apport personnel ?

Votre apport personnel peut provenir de diverses sources :

  • Votre épargne au fil du temps,
  • Des économies personnelles,
  • D’un héritage,
  • D’une donation,
  • Suite à la revente d’un bien,
  • ...

Le saviez-vous ?

Les participations d’entreprise peuvent aussi contribuer à un apport personnel : si elles ne peuvent être débloquées par anticipation, elles peuvent toutefois l’être dans le cas d’un soutien de projet d’achat d’une résidence principale.

Aussi, les livrets d'épargne spécifiques à l’immobilier peuvent être considérés comme une forme d’apport personnel par les banques : c’est le cas du PEL (Prêt Épargne Logement) ou du CEL (Compte Épargne Logement).
Il en va de même pour certains prêts aidés tels que le Prêt à Taux Zéro (PTZ) ou le Prêt Action Logement.

Quel apport est nécessaire pour acheter ?

Généralement, on considère que l’apport personnel doit représenter au moins 10 % de la somme totale empruntée. Certains établissements prêteurs exigent parfois jusqu’à 20 ou 30 % du montant total.

Pour acquérir un bien coûtant 150 000 € , il vous faudra donc disposer d’un apport de 15 000 € minimum.

À l’inverse, si vous avez déjà un apport de 20 000 €, vous savez d’ores et déjà que vous pourrez probablement emprunter 200 000 € auprès de votre banque.

Bon à savoir :

  • Pour préparer au mieux votre investissement, utilisez tous les outils de simulation à votre disposition : c’est simple, immédiat et gratuit !
  • Aussi, si vous disposez de nombreuses économies, ne les injectez pas toutes dans le crédit immobilier : mieux vaut toujours conserver une épargne de sécurité en cas de changement de situation imprévu.

Les avantages d’un apport pour acheter

L’apport personnel est un critère déterminant dans l’obtention ou non d’un crédit immobilier. C’est un élément qui rassurera l’établissement prêteur, car gage de votre sérieux et de votre capacité d’épargne.

Par ailleurs, c’est aussi un levier de négociation : plus votre apport sera élevé, plus vous disposerez d’arguments pour négocier la meilleure offre de crédit et/ou faire baisser les frais annexes (frais de dossier, coût de l’assurance emprunteur, pénalités de remboursement anticipé, etc.)

Enfin, un apport personnel important pourra aussi vous aider à rehausser le taux d’endettement maximum afin d’emprunter davantage ou sur une durée plus courte.

Acheter sans apport, est-ce possible ?

Si aucune loi n’oblige à disposer d’un apport personnel pour se voir accorder un crédit immobilier, il est cependant plus difficile d’obtenir la confiance d’une banque sans aucun apport.

Si tel est votre cas, tâchez de présenter un dossier solide : emploi stable, ancienneté, revenus élevés, situation financière stable et toujours bien gérée… Pour être accompagné dans ses démarches complexes, n'hésitez pas à contacter un courtier, expert en crédit immobilier.

A retenir :

  • L’apport personnel est la somme que vous avez épargnée ou dont vous avez hérité que vous êtes prêt à injecter dans votre prêt immobilier.
  • Les banques exigent en général un apport de 10% avant d’accorder un crédit immobilier.
  • S’il n’est pas obligatoire, l’apport est tout de même fortement apprécié.
Mis à jour le 25/08/2021
Rédigé par CAFPI le 25/08/2021
A lire sur le même sujet :