Le montage de votre dossier de financement est terminé, et la banque vous a remis un accord de principe pour le crédit sollicité ? Découvrez le contenu d’un accord de principe et surtout pourquoi il ne faut pas le confondre avec une offre de prêt.

Accord de principe : définition

Lors d’un projet immobilier, les acquéreurs ont souvent recours à un prêt immobilier pour mener à bien leurs investissements.

Une fois les établissements bancaires démarchés avec l’aide d’un courtier, et si ces derniers consentent a priori à accorder le financement, un accord de principe est rédigé.
Ce document sans aucune valeur contractuelle s’appuie sur une analyse du profil et de la situation de l'emprunteur selon les informations communiquées (situation professionnelle, personnelle et patrimoniale) afin de déterminer sa solvabilité.
La faisabilité du projet sera aussi étudiée, tout comme la capacité d'emprunt.

Un accord de principe définit :

Bon à savoir

Aucune réglementation n’encadre la rédaction de l’accord de principe. Le contenu peut donc varier d’une banque à l’autre, selon ce que cette dernière choisit d’y faire apparaître.

Accord de principe et offre de prêt

Avec une mention “sous réserve d’usage”, l’accord de principe ne représente pas un document contractuel.
Il s’agit surtout d’une simulation avec un avis favorable.

L’accord de principe ne constitue donc en aucun cas une offre de prêt.

L’offre de prêt vient après l’accord de principe, et doit être signée entre la banque et l’emprunteur. Il s’écoule souvent 4 à 6 semaines entre ces 2 étapes, bien que ce délai ne soit aucunement réglementé.

Conseils pour décrypter un accord de principe

Pour décrypter un accord de principe, soyez réactif. Lisez également toutes les mentions indiquées avant de choisir une des propositions reçues. En effet, les conditions diffèrent d’une banque à l’autre. Pour cela, faites-vous accompagner par un courtier, expert du crédit, qui pourra vous accompagner et vous conseiller dans votre choix.

Enfin, si vous décidez de ne plus souscrire de prêt, il vous suffit de ne pas signer le document remis par votre banque : l'accord de principe sera ainsi caduc.

Frédérique Moles
Par Frédérique Moles le 07/11/2022
Mis à jour le 07/11/2022
Prêt à concrétiser votre crédit immobilier ?
Obtenir mon avis de faisabilité

Crédit immobilier

N'attendez plus
pour avoir une réponse
Démarrer une étude gratuite
  • 3 minutes
  • Sans engagement
4,7/5 - 26 911 avis
230 Agences