La performance énergétique apparaît comme la solution aux nombreux maux qui nous guettent. Canicules à répétition l’été, factures d’énergie importantes l’hiver : rénover son logement devient la bonne idée à concrétiser rapidement. D’autant plus que vous pouvez profiter de nombreuses aides à la rénovation et de prêts pour les travaux. 

Comment rendre son logement agréable lors de fortes chaleurs ? 

Tout le monde pense à fermer les volets pour empêcher la chaleur de rentrer dans le logement. Hélas, c’est insuffisant lorsque le thermomètre dépasse les 35°. L’isolation de la maison ou de l’appartement est indispensable pour limiter l’accumulation de chaleur : portes et fenêtres, toiture, murs, sols. 

De plus, c’est également par une bonne isolation que vous diminuerez vos factures d’énergie cet hiver. Vous pouvez espérer diviser par 3 ou 4 votre facture. Et l’été, sans climatisation, vous bénéficiez d’une température idéale dans la maison lorsque la chaleur est étouffante dehors.

Aussi, n’hésitez pas à envisager vos travaux de manière globale, plutôt que de petits changements chaque année. Le budget est conséquent : on estime le coût d’une rénovation thermique à 600 euros par mètre carré. Heureusement, des aides existent. 

Comment financer des travaux de rénovation énergétique ? 

Regardez du côté des aides de l’État : 

  • MaPrimeRenov’ : ce dispositif accessible à tous et soumis à condition permet de financer certains travaux de rénovation énergétique. Les travaux doivent être réalisés par un professionnel reconnu garant de l’environnement (RGE). 
  • Éco-prêt à taux zéro : les banques devraient à nouveau proposer l’éco-prêt à taux zéro en fin d’année pour financer le reste à charge des travaux financés par le dispositif MaPrimRénov’. 
  • Prêt avance rénovation : pour les ménages modestes exclus du crédit classique, ce prêt à taux zéro vient compléter le dispositif MaPrimRenov’. Prêt à taux zéro, il ne se rembourse qu’au moment de la vente ou de la transmission du bien. 
  • Certificats d’économies d’énergie (CEE) proposés par les fournisseurs d’électricité depuis quelques années. La prime CEE ou prime énergie est désormais moins intéressante pour les travaux d’isolation.

Des aides régionales complètent souvent ces dispositifs et vous pouvez peut-être bénéficier d’une TVA à 5,5 % sur les travaux.

En complément, un prêt personnel ou un prêt travaux affecté permettent de réaliser les travaux de rénovation nécessaires. Votre courtier CAFPI vous accompagne tout au long du prêt pour sélectionner et négocier les meilleures solutions du marché. 

Maitane Beraza
Par Maitane Beraza le 28/07/2022
Mis à jour le 29/07/2022
Prêt à concrétiser votre crédit immobilier ?
Obtenir mon avis de faisabilité

Crédit immobilier

N'attendez plus
pour avoir une réponse
Démarrer une étude gratuite
  • 3 minutes
  • Sans engagement
4,7/5 - 27 022 avis
230 Agences