CAFPI Courtier en crédit
Crédit immobilier : guide du premier achat

Acheter un bien immobilier avec des amis :
tout ce qu’il faut savoir

Vous rêvez d’acheter une maison de campagne, un appartement près de la mer ou un chalet à la montagne avec vos amis ?
Voici tout ce qu’il faut savoir sur l’achat d’un bien immobilier avec des amis.

Est-ce une bonne idée d'acheter un bien immobilier avec des amis ?

Oui, acheter un bien immobilier avec des amis peut très bien se passer.

Toutefois, les sources de conflit pouvant être nombreuses, nous vous recommandons de choisir soigneusement les personnes avec qui vous voulez vous associer pour cet investissement immobilier.
Comme pour un investissement en famille, tournez-vous vers des amis de longue date, en lesquels vous avez confiance et avec qui vous saurez gérer intelligemment les conflits.

Quels sont les avantages d’acheter un bien immobilier avec des amis ?

Acheter un bien immobilier avec des amis offre plusieurs avantages :

  • Un achat à plusieurs est parfois la seule possibilité d’accéder à la propriété : une personne seule ou avec des revenus modestes aura ainsi l’opportunité de devenir propriétaire.
  • En achetant à plusieurs, vous aurez également accès à de meilleurs biens : en combinant vos revenus et votre pouvoir d’achat immobilier, des biens aux prestations plus intéressantes vous sont accessibles : plus de surface, une meilleure exposition, une piscine, une vue, etc.
  • Dans le cas d’un achat de résidence secondaire, les responsabilités et les frais sont aussi partagés (comme les frais d’entretien ou la taxe foncière).

Quels sont les différents moyens pour acheter un bien immobilier avec des amis ?

Pour acheter un bien immobilier avec des amis, 2 régimes principaux vous seront conseillés :

1. L’indivision

C’est la solution la plus simple à mettre en place dans ce type d’achat puisqu’aucune démarche spécifique n’est requise.
Ensuite, chacun des copropriétaires est propriétaire du bien à hauteur de l’apport financier.
Au quotidien, tous peuvent en jouir pleinement et sont tous solidaires du paiement des frais engendrés par le bien.

Bon à savoir :

Pour éviter tout conflit au sein des copropriétaires, pensez à mettre en place une convention d’indivision chez le notaire.

2. La société civile immobilière (SCI)

Dans cette société, chacun de vos amis et vous-même investissez des fonds. C’est ensuite cette SCI qui achète le bien immobilier et qui en est propriétaire.

Cette solution apporte plus de sécurité notamment car les statuts rédigés à la création de la société définissent un cadre précis à cet investissement. Ils peuvent par ailleurs être adaptés à tout moment.

Côté inconvénient, la SCI implique un coût financier (création, intervention d’un comptable) tout en demandant plus de temps (assemblées générales, etc.)

Quelles procédures en cas de décès ou de volonté de vente du bien ?

En cas de changement de situation (décès, souhait de revendre le bien), les procédures dépendent du régime choisi pour l’achat.

▶ Avec l’indivision :

En cas de revente, chaque investisseur récupère sa part du prix de vente du bien.
En outre, les copropriétaires ne peuvent empêcher l’un d’entre eux de vendre.

En cas de décès d’une des parties, les autres ne peuvent pas automatiquement racheter ses parts, qui reviennent à ses héritiers.

▶ Avec la SCI :

En cas de revente, l’accord de tous les co-investisseurs est absolument nécessaire. Si des litiges surviennent, il faudrait se référer aux statuts créés lors de l’établissement de la SCI.

En cas de décès d’un des associés, les statuts de SCI prévoient diverses solutions : dissolution, poursuite avec les associés restants…

A retenir :

  • Les avantages d’un achat immobilier entre amis sont nombreux : possibilité d’accéder à la propriété, accès à de meilleurs biens, responsabilités et frais partagés.
  • Toutefois, avant de vous lancer dans un achat immobilier avec des amis, choisissez bien avec qui vous souhaitez vous associer pour cet investissement. C
  • oncernant le régime, vous aurez le choix entre indivision et société civile immobilière (SCI).
  • En cas de décès ou souhait de vendre le bien, les procédures dépendront du régime choisi.
Mis à jour le 20/09/2021
Rédigé par CAFPI le 20/09/2021

Besoin d'être
accompagné ?

Détaillez votre projet
à nos conseillers spécialisés

  • 17802 avis clients certifiés
    4,7 clients sur 5 sont satisfaits
  • Plus de 120 banques
    comparées

  • Plus de 240 agences
    en France et DOM-TOM