5 min

Les 9 raisons d'investir dans l'immobilier

Les 9 raisons d'investir dans l'immobilier Les 9 raisons d'investir dans l'immobilier

L’immobilier reste toujours le placement préféré des Français. En effet l’immobilier locatif est le second type d’investissement préféré des investisseurs français (24%), après l’assurance vie (28%)*.

Investir dans un placement sûr

L'immobilier offre plus de sécurité si on le compare à d’autres placements financiers plus volatiles.

  • Ainsi, le rendement de l’assurance-vie se situe actuellement aux alentours des 2 % net de prélèvements sociaux.
  • Celui de l’immobilier locatif, quant à lui, peut grimper jusqu’à 6 % dans les meilleurs cas.

La demande locative y est très forte et revendre un logement peut générer des plus-values intéressantes.

L'immobilier est un marché porteur même en période d'inflation

En effet, lorsque vous empruntez pour investir dans l’immobilier locatif, vous faites appel à un prêt à taux fixe. Si vos revenus et les loyers retirés de votre investissement augmentent du fait de l’inflation, le poids de la mensualité de votre crédit immobilier diminuera dans votre budget.

Comment s'explique ce phénomène ?

  • Parce les loyers sont indexés sur la hausse des prix à la consommation (grâce à l'IRL)
  • Parce que la cote des logements progresse dans la durée en suivant un rythme supérieur à l’inflation.

L’immobilier est un placement « tangible »

Investir dans des actions ou des obligations sur les marchés financiers peut paraître pour certains un peu "flou". On ne maîtrise pas les placements, on ne « voit » pas réellement ce que l'on possède et la valeur des actifs peut fluctuer très vite.

A l’inverse, l'investissement immobilier permet d’acheter un bien physique, bien concret et visible.  De plus, il est rassurant car il y a toujours la possibilité de vivre dedans au besoin.
Bien sûr, l'inconvénient, c'est que si vous devez vendre votre bien immobilier, cela prendra plus de temps que la plupart des actions en bourse par exemple. L'immobilier doit être un placement de long terme.

Se constituer ou étoffer un patrimoine

Grâce au crédit immobilier vous réalisez une épargne forcée qui vous assure la constitution d’un patrimoine immobilier dont la valeur s’accroît au fil du temps.

En effet, même si le marché immobilier peut connaître des variations, sur des durées de 10 à 15 ans, il ne perd pas entièrement sa valeur. 

  • L'intérêt de l'immobilier c'est que c'est l'un des rares domaines d'investissement qui peut se faire à crédit. Même si les taux d'intérêts remontent, ce type d'opération reste toujours rentable.
  • Si vous avez un dossier d’emprunt bien préparé, vous pouvez pratiquement autofinancer votre projet immobilier dans le cadre d’un investissement locatif avec incitations fiscales. Les loyers perçus et les réductions d'impôts éventuelles couvriront en effet les intérêts et tout ou partie de vos mensualités.
  • Certains types d'investissement locatifs comme la location meublée étudiante en résidences services LMNP, permettent d'investir dans l'immobilier à petit prix, avec une sécurisation des loyers, et d'obtenir une source de revenus complémentaires dès la première année d’exploitation en plus d’une opportunité de défiscalisation.

Profiter des taux d’emprunt encore attractifs

Malgré la récente hausse des taux des crédits, ils sont encore relativement bas. La baisse régulière depuis la fin de la crise de 2007-2008, a mené à des taux plancher de 1,14% sur 20 ans vers la fin d’année 2019. À titre de rappel, le taux moyen des crédits immobiliers était de 3,22 % il y a 10 ans en décembre 2012 ! (source : Observatoire Crédit Logement).

  • Avec la baisse des taux, le Haut conseil de stabilité financière (HCSF) incite les banques à plus de vigilance pour octroyer un prêt immobilier, dans le respect du taux d’usure. Ainsi, parvenir à décrocher un emprunt immobilier pourrait devenir plus difficile dans les prochaines années. Par conséquent, il est conseillé de déposer votre demande de prêt immobilier dans les plus brefs délais. 
  • Depuis le début de l'année 2022, les taux ont presque doublé (étant partis d'un niveau très bas). Mais ils restent toujours en-dessous de l'inflation, ce qui est une bonne nouvelle.
  • Pour rappel, en décembre 2021, le taux moyen était de 1,06 %, il est de 2,65 % sur 20 ans en janvier 2023.

Les taux des crédits sont en train de s’envoler, c’est le moment d’emprunter !

Profiter de l'effet de levier du crédit

L'un des gros avantages d’investir dans l'immobilier est de profiter du fameux "effet de levier" du crédit.

Bon à savoir

De quoi s'agit-il ? L'effet de levier consiste à utiliser sa dette pour investir (c'est à dire l'argent emprunté). Ainsi vous pouvez multiplier les rendements potentiels d'un projet immobilier.

En effet, en empruntant, vous pouvez acheter un bien immobilier plus important que ce que vous ne pourriez vous permettre si vous décidiez de payer "cash".

Cet effet de levier est d'autant plus intéressant si vous souhaitez faire de l'investissement immobilier locatif.

Pourquoi ? Tout simplement parce que les mensualités de votre crédit peuvent être en partie remboursées par les loyers que vous percevrez en louant votre bien.

Optimiser sa fiscalité grâce à l'investissement immobilier

Investir dans l'immobilier neuf ou ancien, en vue de réaliser un investissement locatif en vide ou en meublé, offre la possibilité de diminuer ses impôts et d’augmenter sa rentabilité grâce à un certain nombre de dispositifs fiscaux mis en place pour soutenir le logement. Ces dispositifs immobiliers, en outre, s’adressent à tous les profils d’investisseurs et à tous types de projets.

  • En logement nu, vous pouvez profiter ainsi de dispositifs de défiscalisation (sous conditions), tels que la loi Pinel dans l’immobilier neuf nu et la loi Denormandie pour la rénovation d’un logement ancien, à condition d’investir dans des biens situés dans des zones urbaines répondant à des critères de réhabilitation. Vous pourrez alors bénéficier d’une réduction d’impôts en fonction de la durée d’engagement locatif, qui peut aller jusqu’à 17,5 % de la valeur du bien pour le dispositif Pinel 2023 (avec engagement sur 12 ans).
  • Pour un logement meublé, le statut de Loueur en Meublé Non Professionnel (LMNP) au régime forfaitaire permet une imposition à 50 % des recettes locatives. Le régime réel de ce statut autorise quant à lui la déduction du montant des travaux et des intérêts de l’emprunt, mais aussi des charges liées à l’amortissement du bien. Les recettes locatives peuvent ainsi ne pas être imposables. 
  • Dans l’ancien, les dispositifs Malraux et Monuments Historiques permettent également d’obtenir des déductions fiscales en contrepartie de travaux de rénovation.

S'offrir un complément de revenu à la retraite

Épargner tout au long de sa vie active permet d’accroître ses revenus au moment de la retraite. Parmi les options à privilégier, celle de l’investissement locatif est intéressante. Le loyer, qui au départ vous sert à rembourser votre prêt, viendra, ensuite, compléter votre pension de retraite.

Important

Suivant l'âge auquel vous investirez, il est possible que le crédit de votre investissement immobilier locatif soit remboursé avant votre retraite.

Ainsi, ce logement pourra ensuite :

  • Soit vous permettre de vous loger sans avoir à payer de loyer ou de mensualité de crédit.
  • Soit vous procurer un revenu complémentaire en le mettant en location.

En plus du complément de revenus, l’immobilier locatif vous permet de bénéficier d’avantages fiscaux pour modérer votre effort d’épargne au départ. C'est le cas par exemple de l'investissement Pinel.

De plus, votre investissement bénéficiera également à vos proches, notamment à vos descendants. Argent et logement sont deux facteurs importants et sécurisants pour l’avenir de vos enfants ou petits-enfants.

Les logements meublés, une bonne solution d’investissement pour préparer sa retraite

L’investissement meublé LMNP est une solution très accessible. En location meublée, les biens sont généralement d’une surface réduite ce qui permet un apport personnel moins important.

De plus, en investissant dans une résidence de services, vous pouvez faire appel à un bailleur commercial. Il s’occupera de la gestion locative et de toutes les démarches administratives. Enfin, vous serez également assuré de percevoir vos revenus même si le logement est vacant.

L'immobilier permet de préparer sa transmission

L'immobilier peut être aussi la solution pour éviter ou minorer les droits de succession.

Par exemple, vous pouvez envisager d'acheter votre bien via une Société Civile Immobilière (SCI) et le transmettre sous forme de parts. Vous pourrez ainsi réaliser des donations successives avec des conditions d’abattement fiscal optimales et éviter les problématiques liées à l’indivision.

Bon à savoir

Un autre moyen efficace de transmission en matière d'immobilier est l'achat d'un bien immobilier en nue-propriété.

Diversifier ses investissements

En complément d'autres types d'investissement comme les placements financiers, l'assurance-vie, les PER, ajouter de l'immobilier dans votre portefeuille de placements stimule votre diversification et minimise les risques.

Tout dépend bien sûr de votre situation personnelle et de vos investissements, mais l'important est de "ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier". Il s'agit d'arbitrer entre votre capacité à prendre des risques et/ou de votre horizon de placement.

Dans une optique de diversification et dans un contexte inflationniste, l’immobilier doit donc être un placement à envisager s’il n’est pas déjà présent dans votre portefeuille.

Protéger sa famille 

L’investissement immobilier est aussi une réponse à la sécurisation de votre famille, c’est une valeur refuge qui résiste aux différentes conjonctures économiques.

De plus, la prise de risque est limitée grâce à l’assurance emprunteur. Non obligatoire légalement, elle est toutefois exigée par tous les organismes prêteurs. Son coût se rajoute donc systématiquement à celui du crédit lui-même.  Cette assurance permet une prise en charge de tout ou partie des mensualités ou du capital restant dû à la place de l’emprunteur en cas d’accident de la vie : décès, incapacité, invalidité ou perte d'emploi.  En cas de décès de l’emprunteur, par exemple, les héritiers du bien immobilier n’auront donc pas à s’acquitter des mensualités restantes pour le financement de l'investissement immobilier.

*(source : www.capital.fr)

À retenir

L’immobilier est un secteur complexe, et en constante évolution, notamment depuis les 3 dernières années.

  • Vous avez maintenant compris que le meilleur moment pour acheter de l’immobilier, c’est maintenant ! Même avec des taux qui remontent, nous sommes bien en dessous de l’inflation (6,2% fin 2022)
  • Avec un taux fixe à moins de 3% par an, la valeur du bien que vous achetez augmente plus rapidement que les intérêts que vous payez (en moyenne, sur le long terme).

Cependant, depuis le 1er janvier 2022, les banques doivent respecter des nouveaux critères pour attribuer des crédits immobiliers.

  • taux d’endettement maximum de 35 %, assurance incluse ;
  • durée d’emprunt limitée qui ne peut excéder 25 ans ;
  • possibilité de déroger à ces critères dans 20 % des dossiers. Ces exceptions doivent concerner 30 % de primo-accédants, dont 80 % pour l’achat d’une résidence principale.

En matière d'investissement locatif, les banques vont attacher une importance particulière au bien dans lequel vous avez choisi d'investir afin d'évaluer la rentabilité présente et future, la demande locative, la plus-value potentielle à la revente etc ... 

Ainsi, il peut être particulièrement judicieux de faire appel à un professionnel, un conseiller immobilier patrimonial

Chez CAFPI, nous avons un partenaire de choix : iSelection, qui depuis 26 ans aide les particuliers à mener à bien des placements immobiliers répondant à leurs objectifs. iSelection a développé une grande expertise dans ce domaine d’activité, reconnue par les grands opérateurs du marché. Armée d'un maillage commercial fort sur toute la France (300 collaborateurs) elle est à même de vous proposer en temps réel plus de 1800 appartements dans toutes fiscalités (Pinel, LMNP, Nue-Propriété, Malraux...)

Frédérique Moles
Par Frédérique Moles, Chef de projet marketing digital
Publié le 20/02/2023 à 09:56 - Mis à jour le 21/02/2023 à 10:56
Frédérique a commencé sa carrière en 2011, se spécialisant dans le marketing pour le secteur immobilier. Au fil des années, elle a acquis une solide expérience et des connaissances approfondies dans ce domaine. En 2017, elle a rejoint CAFPI, élargissant son champ d’expertise pour inclure le crédit immobilier et l’assurance emprunteur. Sa contribution significative à ces domaines est démontrée par ses nombreux écrits sur ces sujets sur le site www.cafpi.fr. Actuellement, elle est en charge des activités digitales sur le site CAFPI, où elle continue de faire preuve de son expertise et de son engagement pour rendre accessible le monde parfois complexe du crédit immobilier et de l’assurance emprunteur. > Linkedin
Prêt à concrétiser votre crédit immobilier ?
Obtenir un taux personnalisé

Crédit immobilier

N'attendez plus
pour avoir une réponse
Démarrer une étude gratuite
  • 3 minutes
  • Sans engagement
4,7/5 - 31 725 avis
230 Agences