Avant d’acheter une maison il est essentiel de savoir ce que vous devez vérifier. Votre projet d’achat de maison doit être réfléchi, précis et réalisable. Une fois la faisabilité financière de votre projet évaluée, vous devrez vérifier les aspects techniques, administratifs et le budget annuel réservé à votre logement.

Vérifications à effectuer

Au-delà du prix de la maison et des frais annexes, vous devez être sûr que cette acquisition rentre dans votre budget annuel (taxes, assurances…). Une fois cela fait, vous devez vérifier l’état général du bien pour y ajouter une enveloppe travaux. En effet, certains défauts se remarquent à vue d’œil, cependant tous ne sont pas visibles sans vérification. Si vous n’avez pas de connaissance en bâtiment faites appel à un professionnel pour vérifier l’état de votre futur achat.

Alors si vous avez eu le coup de cœur sur un bien immobilier et que vous prévoyez de l’acheter, voici les vérifications que nous vous conseillons de réaliser pour éviter une mauvaise surprise ou un sinistre dans votre nouveau chez vous : 

  • l’évaluation de l’installation électrique ;
  • l’état de l’installation intérieure de gaz « naturel » ;
  • le constat de risque d’exposition au plomb ;
  • l’évaluation des risques naturels et technologiques ;
  • l’évaluation des installations d’assainissement non collectif ;
  • l’évaluation de la présence ou non de matériaux/produits composé d’amiante ;
  • l’état relatif à la présence de termites dans le bâtiment ;
  • le diagnostic de performance énergétique du bâtiment (DPE).

Effectuez les 5 diagnostics légaux avec le DDT (dossier des diagnostics techniques). Ce dossier a pour objectif de vous protéger et de vous informer en tant que futur propriétaire sur les caractéristiques du logement susceptibles de présenter un risque pour votre état de santé ou pour votre sécurité.

Le budget

Les frais

Au-delà du prix du logement, s’ajouteront des frais supplémentaires comme par exemple : les frais d’agence et les frais de notaire. En général, même si les frais d’agence sont libres, sachez qu’ils représentent environ 5% à 10% du prix de vente. Concernant les frais de notaire, c’est environ 8% pour un logement ancien et 2% à 3% pour un logement neuf.

Les taxes et charges

Si vous achetez un bien, vous devrez payer des impôts locaux : taxe foncière et taxe d’habitation. Prenez-les bien en compte dans le budget car ces derniers représentent une certaine somme. Vous devez également ajouter les charges mensuelles si vous achetez un appartement.

La dépense énergétique

Une étape à ne surtout pas négliger ! Le DPE (obligatoire) permet d’obtenir un ordre d’idée dans la consommation énergétique de la maison. Si vous le souhaitez, afin de vous rendre compte de la consommation, vous pouvez également demander les factures d’électricité à l’ancien propriétaire. C’est une information très importante qui vous permettra d’estimer votre consommation annuelle. Généralement les nouveaux bâtiments n’ont pas de soucis d’isolation et sont classé en A ou B. En revanche, cette étude sera d’autant plus pertinente sur une ancienne bâtisse. Dans l’ancien, les notes de DPE vont de B à G. Si le bien que vous avez choisis obtiens la note E, alors la maison est considérée comme très énergivore.

Les vices juridiques et administratifs

Si l’ancien propriétaire a réalisé de grands changements dans la maison, comme une extension de l’habitation ou la démolition d’un mur porteur, une piscine ou une véranda, il doit vous fournir tous les documents d’autorisation, prouvant la légalité de ses modifications. Vous devez être en possession de tous ces documents car ces derniers vous serviront à obtenir une indemnisation si un problème survient après la signature.

L’assurance qui correspond à votre mode de vie

Une fois tout cela fait, vous devrez vous concentrer sur votre assurance habitation. En tant que propriétaire (si vous n’habitez pas en copropriété) vous n’avez aucune obligation de souscrire à un contrat d’assurance habitation. 
Cependant, vous prenez le risque d’endosser l’ensemble des frais liés à d’éventuels dommages que vous ou votre logement peut engendrer. Il est fortement recommandé de tout de même souscrire à un contrat d’assurance multirisque habitation. Ainsi, vous serez couvert en cas : d’incendie, de dégât des eaux, gel, vandalisme, cambriolage, dommages corporel et matériel infligé à un tiers. 
Pour trouver la meilleure assurance habitation et être parfaitement protégé, réalisez des devis et comparez ! Utilisez le comparateur d’offre d’assurance habitation propriétaire NetVox et trouvez le contrat idéal pour votre foyer en quelques clics, gratuitement et sans engagement. 

Frédérique Moles
Par Frédérique Moles le 30/11/2022
Mis à jour le 30/11/2022
Prêt à concrétiser votre crédit immobilier ?
Obtenir mon avis de faisabilité

Crédit immobilier

N'attendez plus
pour avoir une réponse
Démarrer une étude gratuite
  • 3 minutes
  • Sans engagement
4,7/5 - 28 320 avis
230 Agences