CAFPI Courtier en crédit
CAFPI Mag
#Immobilier 

50 % des cadres veulent quitter Paris et sa région

Tel est le constat d’une étude Cadremploi : près d’un cadre interrogé sur deux souhaiterait quitter la région parisienne. La crise sanitaire et les confinements ont donné des ailes aux cadres franciliens, développé le télétravail et dessiné de nouveaux modes de vie nomades.

actu-interieure-cadres-quittent-paris

Paris : plus de contraintes que d'avantages

Paris c’est magique ! Mais Paris se révèle aussi une ville devenue inaccessible, avec un niveau de vie très élevé et des transports épuisants. Stress, coût de la vie et perte de temps sont les 3 facteurs avancés par les cadres franciliens pour justifier leur envie de départ.

Pour 27 % des cadres, acheter à Paris n’est plus une possibilité. L’idée même de s’endetter sur 25 ans pour un appartement minuscule ne séduit plus. Paris attire encore les cadres pour ses opportunités professionnelles mais, entre le télétravail et l’installation d’entreprises en province, la possibilité de mener une carrière intéressante loin de la Seine s’avère tout à fait possible.

Des cadres prêts à faire des concessions

Les cadres se montrent prêts à faire des concessions sur leur carrière ou leur vie professionnelle pour gagner une vie moins stressante et moins fatigante. L’équilibre vie privée / vie professionnelle, l’aménagement dans une maison ou dans un appartement de taille correcte, un cadre de vie plus agréable motivent certains à envisager une reconversion.

Bordeaux, Nantes et Lyon les attirent

Beaucoup de personnes rêvent de changer de vie mais peu le réalisent. Après avoir vendu son appartement en région parisienne, l’installation dans une ville de province ne s’improvise pas : projet professionnel pour chaque membre du couple, scolarisation des enfants, coûts des transports réguliers vers Paris si besoin, reconversion professionnelle éventuelle, etc.

Bordeaux, Nantes et Lyon multiplient les atouts des grandes villes sans atteindre le niveau de stress de Paris : des prix immobiliers encore accessibles, une qualité de vie annoncée, des trajets à Paris en deux heures. Et ces grandes villes offrent également des possibilités d’emploi, sans multiplier les trajets vers Paris. La peur du chômage et la crainte de freiner leur carrière en dehors de la capitale s’estompent devant les gains.

Il est important de bien élaborer un tel projet : l’achat d’un bien immobilier en dehors de Paris peut sembler plus simple mais, comme toute transaction, il doit être préparé minutieusement avec l’aide d’un courtier immobilier. Simuler le crédit immobilier possible, notamment en cas d’achat revente, puis négocier les meilleures conditions parmi les offres des banques. Les taux actuels sont encore bas et c’est sans doute le bon moment pour concrétiser un tel changement de vie !

Mis à jour le 10/09/2021
Rédigé par CAFPI le 10/09/2021
A lire sur le même sujet :