CAFPI Courtier en crédit
CAFPI Mag
#Financement 

Les banques, toujours disposées à accorder des crédits

Record de sommes prêtées pour des crédits immobiliers, taux d’intérêt inédits : les banques, malgré la situation sanitaire mondiale, sont toujours bien enclines à accorder des crédits. Faisons le point.

actu-interieure-banques-accord-credits

Malgré la crise, les banques continuent d’octroyer des crédits immobilier

Voici un phénomène auquel on ne s’attendait pas forcément : au premier semestre 2021, les banques ont débloqué 110,7 milliards d’euros de crédits immobiliers. Un montant inédit jusqu’à présent !

En juillet, la tendance s’est poursuivie avec un nouveau mois record, avec plus de 20 milliards d’euros (20,4 milliards d’euros précisément) prêtés aux emprunteurs. (+6 % sur un an).

Si le phénomène étonne, c’est que les freins ces derniers mois sont importants :

  • Crise sanitaire mondiale liée à l’épidémie de Covid-19 ;
  • Confinements successifs ;
  • Nouvelles recommandations du HCSF (Haut Conseil de Stabilité Financière) en début d’année ayant pu limiter les accords de prêts (les recommandations stipulent notamment que les mensualités ne pouvaient désormais plus dépasser 35 % des revenus, et que la durée d’emprunt maximum était à présent de 25 ans).

Bon à savoir :

Attention, si les recommandations du HCSF n’étaient “que” des recommandations, elles deviennent plus contraignantes juridiquement dès cette rentrée.
Toutes les banques, y compris les caisses régionales de banques mutualistes, ont désormais intérêt à respecter à la lettre les recommandations, et donc à ne pas être trop généreuses avec les clients. C’est donc la dernière ligne droite pour les banques pour conquérir des clients, atteindre leurs objectifs de production pour certaines, voire même les dépasser pour d’autres.

Des taux d’intérêts exceptionnels

En août dernier, toutes durées confondues, on relevait un taux moyen de crédit immobilier à 1,05 %. Un taux inédit !

Voici le détail par durée d’emprunt :

  • 0,95% sur 15 ans
  • 1,10% sur 20 ans
  • 1,35% sur 25 ans

De nouveaux records !

Et cela se poursuit en cette rentrée : les banques donnent les derniers coups d’accélérateurs sur les taux.
Car si les crédits immobiliers ne sont généralement pas les produits les plus rémunérateurs pour les banques, les taux actuels changent la donne : avec des garanties fortes et un risque faible, une banque est tout à fait gagnante à accorder un crédit immobilier.

Des facilités d’octroi de crédit à nuancer

Seul point noir dans ce tableau sinon positif : tous les emprunteurs ne bénéficient pas de la volonté ou de la capacité des banques de prêter.

On remarque malheureusement que les primo-accédants sans apport personnel suffisant, ou encore les investisseurs trop endettés seront sans doute un peu mis de côté.

L’accompagnement d’un courtier, expert en crédit immobilier, vous permettra de trouver des solutions adaptées à votre situation.

Mis à jour le 17/09/2021
Rédigé par CAFPI le 17/09/2021
A lire sur le même sujet :