CAFPI Courtier en crédit
CAFPI Mag
#Crédit 

Achat immobilier : pourquoi l'âge des emprunteurs est en hausse ?

Toujours autant de projets immobiliers mais des emprunteurs plus âgés : comment expliquer ce phénomène, pourquoi l’âge des emprunteurs est-il en hausse ?
Détaillons ensemble le profil des emprunteurs et les raisons justifiant un âge plus élevé pour ces derniers.

actu-interieur-emprunteurs-plus-ages-achat-immobilier

Le profil des emprunteurs

En 2021, on estime que 25% des emprunteurs étaient âgés de 30 à 34 ans (contre 32% en 2020).
Tous projets confondus (et quels que soient les taux d’intérêt et durées), l’âge moyen de l’emprunteur est souvent de 33 ans.

En 2021 également, 40% des emprunteurs étaient des primo-accédants (contre 44% en 2020).
75% des emprunteurs sont des salariés du privés, 15% du public et 3% exercent en professions libérales.

Enfin, les ⅔ des emprunteurs sont en couple, une donnée stable par rapport à 2020.

Au niveau emplacement, on constate toujours un fort attrait pour le littoral, et un délaissement de l’Ile-de-France.
Parmi les biens immobiliers qui séduisent, les maisons sont encore en forte hausse (comme depuis 3 ans).

Pourquoi les emprunteurs sont-ils plus âgés ?

Plusieurs raisons expliquent que l’âge des emprunteurs est en hausse :

  • D’abord les préconisations du HCSF ont eu un léger impact sur le nombre de primo-accédant : en ramenant la durée d’emprunt à 25 ans maximum et en imposant un taux d’endettement de 35%, les emprunteurs doivent de leur côté s’assurer d’avoir des revenus confortables et stables avant de pouvoir contracter un emprunt pour financer leur projet immobilier. Et qui dit revenus élevés dit carrière bien installée, ce qui veut aussi dire emprunteur plus âgé.
  • Dans le même temps, la durée moyenne des prêts s’allonge de 4 mois et atteint donc 20 ans, voire un peu plus de 23 ans pour les primo-accédants. Mais avec cette durée maximale de 25 ans, les marges de manœuvre restent faibles pour les primo-accédants.

Toutefois, malgré un durcissement des conditions d’emprunt, les demandes de simulations de crédits immobiliers restent élevées, et les projets d’achats de maisons toujours très nombreux.
Un signe positif pour le marché immobilier de 2022.

Mis à jour le 14/01/2022
Rédigé par CAFPI le 14/01/2022
A lire sur le même sujet :