CAFPI Courtier en crédit
CAFPI Mag
#Immobilier 

Emploi et Logement : où se situent les meilleures opportunités en France ?

Aujourd’hui, de nombreux français sont lassés du télétravail, fatigués de vivre dans de petites surfaces sans extérieur et souhaitent alors quitter emploi et logement pour de nouvelles opportunités en France.
Mais quelles sont les villes présentant les plus belles opportunités, aussi bien en termes de carrière professionnelle que de qualité de vie et d’investissement immobilier ?
CAFPI fait le point pour vous.

actu-interieur-emploi-logement-meilleures-opportunites

De nouvelles aspirations pour les français

Plus envie d’habiter dans les grandes villes et une préférence pour les villes moyennes ? Les aspirations des français ont en effet bien changé.
Désormais, c’est l’alliance d’un environnement agréable, de perspectives professionnelles et d'opportunités immobilières qui prime.
Il faut dire aussi que les taux durablement bas maintiennent cette tendance.

Les villes françaises compatibles avec un changement de vie

En France, plusieurs villes cochent toutes les cases : à Mulhouse par exemple, les français ont de fortes chances de trouver un emploi tout en devenant propriétaire d’un logement.
Cette ville est en tête du classement des villes françaises les plus compatibles avec un changement de vie (emploi, salaire, logement), notamment car elle combine bassin d’emploi dynamique et pouvoir d’achat immobilier attractif.

Même situation pour Orléans, proposant une proximité avec Paris et un mètre carré très abordable (2 600 € environ).
Ici, 7,22% des offres sont des CDI, pour 100 habitants.

Terminons avec Dijon, ville ayant vu son taux d’emploi augmenter fortement en 1 an seulement (6,47% d’offres en CDI pour 100 habitants, soit 12 fois plus qu’en 2020).
Ici, le mètre carré est à 2 600 € également, pour des biens de 57 mètres carrés achetés en moyenne.

Des disparités entre logement et emploi au sein des villes

Impossible de ne pas constater un fort désamour pour les grandes villes : Montpellier, Marseille ou Nice attirent peu, surtout en raison du faible taux d’emploi et d’un marché d’achat immobilier peu attractif.

On remarque dans le même temps des disparités entre bassin d’emploi dynamique et opportunités immobilières pas toujours intéressantes.
C’est le cas par exemple de Bordeaux, bénéficiant d’un très bon taux d’emploi (7%). Toutefois, l’immobilier reste très peu accessible dans cette ville, avec un prix moyen au mètre carré au-dessus de 5 000 €.
Idem à Lyon ou Aix-en-Provence où les bassins d’emploi restent dynamiques mais où l’immobilier est très cher en raison d’une demande très importante.

Mis à jour le 14/01/2022
Rédigé par CAFPI le 14/01/2022
A lire sur le même sujet :