CAFPI Courtier en crédit
Crédit immobilier : guide du premier achat

Hypothèque

Pour obtenir un accord de prêt, votre prêteur va exiger une garantie. C’est une sécurité pour la banque à laquelle vous ne pourrez échapper. Le coût et les modalités des garanties sont variables. Parmi les plus utilisées figure l’hypothèque, au formalisme important.

Comment fonctionne l’hypothèque ?

L’hypothèque est une garantie réelle, prise sur un bien immobilier, par la banque. En cas de défaut de paiement, la banque saisit le logement et le fait vendre à son profit pour se rembourser. C’est une garantie d’emprunt classique (lien vers article 79) aux conséquences graves, si vous ne pouvez plus payer vos échéances.

L’hypothèque présente plusieurs inconvénients pour l’emprunteur :

  • Elle doit être formalisée par un acte notarié et publié auprès des services de la publicité foncière ;
  • Son coût est assez élevé et doit être réservé aux montants d’emprunts immobiliers importants : émoluments du notaire, taxe de publicité foncière, frais de formalité ;
  • Si vous remboursez votre crédit par anticipation (avant l’échéance) ou si vous revendez le bien, vous devrez payer des frais de mainlevée d’hypothèque.

​Le coût global de l’hypothèque est estimé à 1.5% environ du capital emprunté.

On parle d’hypothèque conventionnelle car elle est accordée volontairement par l’emprunteur à sa banque. Elle se différencie ainsi de l’hypothèque judiciaire, une vente du bien immobilier ordonnée par le tribunal.

L’hypothèque a la même durée que le crédit. Elle s’éteint automatiquement sans frais 1 an après la dernière échéance du crédit.

Bon à savoir :

Renseignez-vous sur le privilège de prêteur de deniers (PPD) (lien article 70) qui est une autre garantie réelle. Elle est un peu moins onéreuse !

Comment fonctionne le prêt hypothécaire ?

Posséder un bien immobilier permet également un crédit hypothécaire. Le prêt de trésorerie hypothécaire vous permet d’obtenir une somme d’argent équivalente à 60% environ de la valeur du bien immobilier. C’est un système de prêt personnel que la banque accorde en contrepartie de la garantie sur le bien immobilier.

Vous pourrez rembourser ce prêt pendant une durée maximale de 20 ans.

Les modalités de remboursement sont souples : crédit amortissable ou crédit in fine.

L’assurance de prêt de trésorerie hypothécaire n’est pas obligatoire mais elle reste conseillée. En effet, à défaut d’assurance, en cas de décès, le capital restant dû devient un passif au sein de la succession. Vos héritiers auront le choix entre vendre le bien ou rembourser le crédit.

A retenir :

  • L’hypothèque est une garantie réelle classique d’un prêt immobilier ;
  • L’hypothèque est constatée par acte authentique avec publicité. C’est une garantie au prix assez élevé.
  • L’emprunt hypothécaire est souple et présente des avantages mais son coût est relativement élevé.

Besoin d'être
accompagné ?

Détaillez votre projet
à nos conseillers spécialisés

DÉMARRER UNE ÉTUDE GRATUITE