Souvent confondus, le rachat de son crédit et la renégociation de son crédit permettent tous deux de mieux gérer son budget. Pourtant, ce sont deux opérations bien différentes.
Comment fonctionnent-elles ? Dans quelles situations les actionner ? Et quelles sont leurs différences ? 
Zoom sur la renégociation et le rachat de crédit immobilier.

En quoi consiste la renégociation d’un prêt immobilier ?

Renégocier son crédit immobilier consiste à solliciter sa banque actuelle afin qu’elle réévalue, à la baisse, le taux d’intérêt appliqué.
Le but est de faire baisser le coût total du crédit et également les mensualités.

Pour que cette opération bancaire soit intéressante, l’idéal est que la différence entre le nouveau taux et celui de votre prêt soit d’au moins 1 point.
Plus l’écart sera élevé, plus les économies réalisées seront importantes.

Toutefois, pour renégocier votre crédit immobilier, celui-ci doit encore être dans le premier tiers de sa durée de vie, lorsque les intérêts sont encore en train d’être remboursés, sans quoi l’opération perd de son avantage.

En cas d’accord de la banque pour l’application d’un nouveau taux d’intérêt, votre contrat de prêt initial est réaménagé et un avenant sera ajouté au contrat.

Selon la politique de la banque, renégocier est plus ou moins facile.
Ainsi, il est plus que recommandé de préparer son rendez-vous avec soin en rassemblant à l’avance tous les documents utiles relatifs au prêt en cours ainsi qu’à votre situation actuelle.

Bon à savoir

Des frais d’avenant seront appliqués à cette opération.

Pour bénéficier de l’offre la plus avantageuse, faites appel à un courtier CAFPI.

  • Il obtiendra pour vous plusieurs propositions, et vous aidera à les comparer.​
  • Si votre banque refuse de renégocier le prêt, il sondera d’autres établissements bancaires afin d’en trouver un qui sera peut-être enclin à racheter votre prêt.

Rachat de crédit : définition et fonctionnement

Dans le cadre d’un rachat de crédit, l’emprunteur contracte un nouveau contrat auprès d’une autre banque.
Un nouveau contrat est alors édité, avec un nouveau taux d’intérêt et un nouveau montant de mensualité.
Cette opération bancaire permet généralement de rééquilibrer son budget au travers d’une mensualité plus faible.

Comment ça marche ? 

Si le rachat de crédit immobilier est accepté, l’établissement bancaire d’origine cède la créance de prêt au nouvel établissement, ce dernier se portant acquéreur de la dette de l’emprunteur.
En faisant racheter son ou ses crédits, l’emprunteur vise un taux d’intérêt plus intéressant, et donc des mensualités plus faibles, généralement via un allongement de la durée de remboursement du crédit.

Bon à savoir

Le rachat de crédit immobilier consiste à faire réétudier le taux par une autre banque, tandis que le rachat de crédits ou regroupement de crédits vise à rassembler plusieurs crédits afin de payer une seule et unique mensualité.

Dans quels cas y recourir ? 

Si votre banque actuelle refuse la renégociation de votre prêt immobilier, ou bien si le nouveau taux qu’elle propose ne vous convient pas, vous pouvez demander à votre courtier de se tourner vers la concurrence, et de contacter d’autres établissements bancaires pour envisager le rachat de votre crédit.

Combien ça coûte ? 

Vous devrez régler plusieurs frais :

​Le rachat de crédit est donc une solution plus onéreuse que la renégociation de votre prêt, mais elle peut vous permettre de réaliser ensuite des économies importantes.

Important

Les éventuelles indemnités de remboursement anticipé, dans le cas d’un crédit immobilier, sont strictement encadrées.
Ainsi, elles ne peuvent dépasser l'équivalent de 6 mois d’intérêts sur le capital remboursé par anticipation au taux moyen du prêt, ou bien 3% du capital restant dû avant le paiement anticipé.

Quelles garanties ?

Dans certains cas, l'établissement de crédit acceptant de racheter votre prêt peut demander des garanties supplémentaires, comme une caution ou une hypothèque sur le bien immobilier.

Quelles différences entre renégociation et rachat de crédit ?

Établissement bancaire

C’est la première différence entre la renégociation et le rachat de crédit : la renégociation de crédit se fait dans l’établissement prêteur d’origine, tandis qu’un rachat de crédit est négocié auprès d’une autre banque. 

Bon à savoir

Pour ce deuxième cas de figure, un courtier sert très souvent d’intermédiaire : cet expert du crédit peut négocier pour vous un nouveau taux d’intérêt pour votre crédit, ainsi que des conditions les plus avantageuses possibles.

Taux d’intérêt

Lors d’une renégociation de crédit, l’objectif est de baisser le taux nominal du prêt en cours.
Le rachat de crédit a pour but de changer le taux d’intérêt actuel, éventuellement en changeant aussi la durée du prêt.

​Nouveau contrat

Dans le cas d’un rachat de crédit, un nouveau contrat est signé.
Avec la renégociation, un simple avenant est ajouté au contrat.

Comment choisir entre un rachat ou une renégociation de crédit ?

Votre choix entre rachat et renégociation de prêt doit être guidé selon vos objectifs : si vous souhaitez avant tout faire baisser vos mensualités, la renégociation semble être la solution la plus adaptée.

Comparez les taux d’intérêt, ainsi que la durée de votre nouveau crédit pour faire votre choix.
Il est souvent plus difficile d'obtenir un meilleur taux dans sa banque d’origine, mais si vous avez des arguments de votre côté (stabilité voire hausse de vos revenus par exemple), n'hésitez pas à les mettre en avant.

Vérifiez la durée du crédit : il sera plus intéressant de diminuer la durée de crédit que le montant des échéances pour faire baisser le coût total de votre emprunt.

Enfin, attention aux frais engendrés : le rachat de crédit est souvent plus onéreux que la renégociation de prêt (qui comporte “uniquement” des frais d’avenant et frais de dossier). Si cette dernière option est refusée par votre banque, le rachat de  crédit peut quand même permettre de s’y retrouver financièrement malgré les éventuelles pénalités de remboursement anticipé.

À retenir
  • Rachat de crédit comme renégociation ont pour but d’appliquer un taux d’intérêt plus bas au prêt en cours afin de réaliser des économies.
  • La renégociation du crédit s’effectue dans la banque d’origine, qui revoit le taux d’intérêt appliqué au crédit à la baisse, tandis que le rachat de crédit se fait obligatoirement dans un autre établissement de crédit.
  • Lors d’une renégociation de crédit, un avenant au contrat est signé et des frais d’avenant sont à prévoir.
  • Pour un rachat de crédit, l’emprunteur devra s’acquitter de frais supplémentaires (indemnités de remboursement anticipé, frais de garantie et frais de dossier).
  • Pour faire le bon choix entre ces 2 solutions de financement, identifiez bien vos objectifs, comparez taux d’intérêt et durée de prêt, et enfin analysez les frais engendrés.
Frédérique Moles
Par Frédérique Moles le 12/11/2019
Mis à jour le 27/12/2022
Prêt à concrétiser votre crédit immobilier ?
Obtenir mon avis de faisabilité

Crédit immobilier

N'attendez plus
pour avoir une réponse
Démarrer une étude gratuite
  • 3 minutes
  • Sans engagement
4,7/5 - 28 320 avis
230 Agences