Simulation Prêt à taux zéro (PTZ) 2024

Idéalement, il doit être au moins égal à 10% du crédit.
Êtes-vous éligible au PTZ ?
Simulez en quelques clics votre projet
et découvrez le résultat immédiatement
Vous êtes éligible au PTZ
pour un montant de
Durée du crédit : ans
Période 1 : ans avec une mensualité de  €
Période 2 : ans avec une mensualité de  €
D'après les informations saisies,
vous n'êtes pas éligible au PTZ
Trouvons ensemble une solution !
Détaillez votre projet en ligne. Un conseiller CAFPI étudiera les meilleures possibilités de financement pour votre projet.
Envie d'aller plus loin ?
Obtenir un taux personnalisé
  • Gratuit
  • Immédiat
Méthodes de calcul

Cette simulation est une estimation et a un caractère indicatif, sans valeur contractuelle. Pour en savoir plus et bénéficier d'une simulation complète et personnalisée, déposez votre demande ou prenez rendez-vous avec un conseiller CAFPI.

UN CRÉDIT VOUS ENGAGE ET DOIT ÊTRE REMBOURSÉ. VÉRIFIEZ VOS CAPACITÉS DE REMBOURSEMENT AVANT DE VOUS ENGAGER.

Ces résultats sont donnés à titre d'information. Ils sont calculés sur la base d'hypothèses simples et variables en fonction des données que vous saisissez et ne constituent ni une offre de crédit, ni acceptation de votre dossier par nos partenaires bancaires. Aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou plusieurs prêts d'argent. Pour tout prêt immobilier, l'emprunteur dispose d'un délai de réflexion de 10 jours ; l'achat est subordonné à l'obtention du prêt, s'il n'est pas obtenu, le vendeur doit rembourser les sommes versées.

Créé en 1995, le Prêt à Taux Zéro (PTZ) est un dispositif d’aide à l’accession à la propriété. Comme son nom l’indique, ce prêt aidé est un prêt gratuit, sans intérêts ni frais de dossier, qui permet d’accéder plus facilement à la propriété en réduisant le coût total de ses crédits.
Il implique des plafonds de ressources en fonction de zones géographiques, qui permettent de calculer le montant maximal du prêt accordé en fonction de la composition du ménage. 
Découvrez les conditions d’octroi du PTZ, son mode de calcul et comment le simuler efficacement avec les experts CAFPI.

Simulation PTZ 2024 : le PTZ, qu’est-ce que c’est ?

Le prêt à taux zéro (PTZ ou PTZ+) est un prêt aidé mis en place par l’État pour permettre l’accession à la propriété des ménages aux revenus intermédiaires et modestes. Il est accessible sous conditions de revenus, en fonction de la composition du foyer.

Avec ce prêt immobilier à 0 %, sans frais et sans intérêts les ménages peuvent financer une partie de l’achat ou de la construction de leur future résidence principale. S’il est disponible sur tout le territoire français, le PTZ est octroyé selon différents critères, en fonction de la nature du bien et de sa localisation. Ainsi, les plafonds de revenus et les montants accordés peuvent varier d’une région à l’autre. 

Il est ouvert aux primo-accédants, c’est-à-dire aux personnes qui n’ont pas été propriétaires de leur résidence principale au cours des deux années précédant l’offre de prêt. Il ne peut servir qu’à financer l’achat d’une résidence principale, et sa durée de remboursement peut être de 10 à 15 ans, avec une période de différé de 5, 10 ou 15 ans. Comme c’est un prêt complémentaire, il doit forcément être complété par un autre prêt pour financer un achat immobilier.

Enfin, le bien acheté doit forcément être un logement neuf (construction ou achat en VEFA), un logement ancien à rénover ou un logement social existant.

Le PTZ a été reconduit jusqu’au 31 décembre 2027 avec des évolutions concernant différents critères. Retrouvez sur notre page dédiée toutes les informations concernant le PTZ+.

Bon à savoir

Il faut différencier le PTZ de l’éco-PTZ qui est un crédit accordé pour financer des travaux de rénovation énergétique dans un logement ancien (achevé depuis plus de 2 ans).

Simulation PTZ 2024 : pourquoi et comment calculer son prêt à taux zéro ?

Pour savoir si vous êtes éligible au PTZ, connaître son montant et votre capacité totale de financement, l’idéal est d’utiliser notre simulateur.

Pourquoi faut-il simuler son PTZ ?

Avant de se lancer dans un projet immobilier, il est nécessaire de bien connaître son budget. Une simulation de prêt est alors indispensable pour connaître sa capacité de financement, le montant de ses mensualités, son reste à vivre… Une simulation peut aussi être l’occasion d’avoir une idée un peu plus précise du coût de l’assurance emprunteur, et donc, du coût total du crédit. Cela permet enfin de savoir à quel type de bien on peut prétendre, ainsi que les aides à l’accession compatibles avec son profil.

Si vous pensez être éligible au PTZ, vous avez donc tout intérêt à faire une simulation de prêt à taux zéro en plus de votre simulation de prêt immobilier “classique”. Vous saurez ainsi quelle part de votre achat pourra être financée grâce à ce prêt, et donc, le montant restant à financer par d’autres types de prêt.

Comment utiliser la calculatrice CAFPI pour simuler son PTZ ?

Pour réaliser votre simulation de prêt à taux zéro 2024, vous devez indiquer plusieurs éléments :

  • Votre statut de primo-accédant ;
  • Votre revenu fiscal de référence de l’année 2022 (déclaré en 20232) ;
  • Le nombre de personnes composant votre foyer ;
  • Le type de logement concerné (neuf, ancien, logement social) ;
  • Le coût de votre projet immobilier ;
  • L’emplacement géographique du bien immobilier ;
  • Dans le cas d’un logement ancien : le montant prévisionnel des travaux ;
  • Le montant de votre apport personnel.

Une fois tous ces critères renseignés, notre simulateur de PTZ vous indiquera si vous êtes éligible au prêt immobilier à taux zéro, ainsi que le montant maximal que vous pourrez emprunter via ce dispositif. 

Bon à savoir

Bien qu’il soit mis en place par l’État un PTZ est accordé par une banque “classique”. Celle-ci est donc en droit de refuser une demande de Prêt à Taux Zéro si vos revenus ne sont pas suffisants ou si vous rencontrez des difficultés financières. À noter également que le PTZ ne peut être considéré comme un apport personnel.

Prêt à taux zéro 2024 et zone géographique

Pour le calcul du PTZ en 2024, les zones géographiques retenues sont les suivantes :

  • Zones PTZ A et A bis : il s’agit des zones tendues, comprenant de grandes métropoles françaises (Paris, Lyon, Marseille, Lille, Montpellier) ;
  • Zone PTZ B1 : les grandes agglomérations françaises de plus de 250 000 habitants, certaines villes du littoral et de la Corse, les DOM (départements d’Outre mer) appartiennent à la zone B1 ;
  • Zone PTZ B2 : les communes de 50 000 à 250 000 habitants sont considérées en zone B2 ;
  • Zone PTZ C : la zone C correspond au reste du territoire, soit toutes les villes de moins de 50 000 habitants.
Bon à savoir

Les zones tendues connaissent les prix immobiliers les plus élevés et la demande la plus forte. C’est pourquoi les acquéreurs investissant dans ces zones bénéficient d’un PTZ au montant plus élevé.

En 2024, 209 nouvelles communes vont intégrées les zones tendues.

Prêt à taux zéro dans le neuf et dans l’ancien : quelles différences ?

Le PTZ ne s’adresse pas qu’aux investissements dans des logements neufs. Vous pouvez aussi en profiter pour l’achat d’un bien ancien à rénover.

Le PTZ dans l’immobilier neuf

Le PTZ pourra être utilisé pour financer l’achat d’un logement vendu sur plan, d’un logement neuf terminé mais jamais habité, d’un terrain, ou encore la transformation de bureaux en logements.

Dans le cadre d’un achat dans le neuf, le montant du PTZ pourra être tout au plus de 40 % du prix d’acquisition du bien, pour peu qu’il soit situé en zone A, A bis ou B1. Pour un bien situé en zone B2 ou C, il sera de 20 %.

Attention, dès 2024, le financement de construction de maisons neuves ne sera plus possible.

Le PTZ dans l’immobilier ancien

Ce type de crédit immobilier pourra uniquement être accordé pour un achat dans l’ancien nécessitant d’importants travaux de rénovation.

Ces travaux devront représenter un montant équivalent à 25 % de la valeur du bien. Le montant du PTZ sera ensuite calculé sur le coût total de l’opération (prix d’achat + coût des travaux), dans un maximum de 40 % du montant de l’opération.
Ici, la zone géographique n’a pas d’incidence.

Conditions PTZ 2024 : qui a droit au prêt à taux zéro ?

Pour avoir droit au crédit immobilier à taux zéro, vos ressources ne doivent pas dépasser une certaine somme, qui dépend de la composition de votre foyer, ainsi que de l’endroit où vous désirez acheter.

Notre simulateur PTZ prend en compte ces données pour vous donner la somme que vous avez le droit d’emprunter avec ce crédit.

Le logement destiné à être acheté avec l’appui du crédit immobilier à taux zéro peut être neuf ou ancien avec des travaux. Il doit cependant devenir votre résidence principale au plus tard 1 an après la fin des travaux, ou après l’achat.

Pour les primo-accédants

Les primo-accédants, ceux achetant leur logement principal pour la première fois sont la cible idéale du PTZ. Si vous êtes déjà propriétaire d’un bien étant en location, vous pouvez donc prétendre au PTZ pour l’acquisition de votre résidence principale.

Important

Dans les faits, il suffit ne pas avoir été propriétaire de sa résidence principale durant les 2 dernières années pour être considéré comme primo-accédant.

Pour les personnes en situation de handicap

Les conditions d’octroi du PTZ sont assouplies pour les personnes en situation de handicap qui peuvent demander un PTZ alors qu’elles ont été propriétaires de leur logement principal au cours des 2 dernières années.

Les autres conditions d’octroi (revenus et composition du ménage, ainsi que localisation du bien) restent inchangées.

Pour les ménages attendant un enfant

Bien que plafonné à 40 % maximum du coût d’acquisition du bien, le montant du PTZ sera défini par le nombre de personnes composant le foyer.

Dans ce calcul, un enfant à naître (dès 3 mois de grossesse) sera considéré comme un membre du foyer fiscal.

Un plafond de ressources pour l’octroi du Prêt à taux zéro

Selon la zone géographique dans laquelle se situe le bien immobilier, un plafond de ressources pour l’emprunteur est défini.
Votre "revenu fiscal de référence” (RFR) de l’année N-2 (soit les revenus de l’année 2022 déclarés en 2023) est pris en compte pour définir ce plafond. Vous pouvez retrouver votre RFR sur votre avis d’imposition 2024.

Le plafond de ressources utilisé pour l’octroi du PTZ prend en compte la composition du ménage, soit, le nombre de personnes composant le foyer fiscal. Ainsi, un couple avec enfants aura un plafond de ressources plus élevé qu’une personne célibataire.

Nombre 
d'occupants

Zone
A bis et A

Zone
B1

Zone
B2

Zone
C

1 personne37 000 €30 000 €27 000 €24 000 €
2 personnes51 800 €42 000 €37 800 €33 600 €
3 personnes62 900 €51 000 €45 900 €40 800 €
4 personnes74 000 €60 000 €54 000 €48 000 €
5 personnes85 100 €69 000 €62 100 €55 200 €
6 personnes96 200 €78 000 €70 200 €62 400 €
7 personnes107 300 €87 000 €78 300 €69 600 €
8 personnes et +118 400 €96 000 €86 400 €76 800 €

Simulation du prêt à taux zéro 2024 : plafond du montant de l’opération

Comme le plafond de ressource, le montant maximal du Prêt à Taux Zéro obtenu est défini en fonction de la composition du ménage et de la zone où se situe le bien.

Nous l’avons vu, le montant maximal du PTZ correspond à un pourcentage du prix du bien, de 20 ou 40 % selon les zones. Ce pourcentage s’applique alors à un montant qui est lui-même plafonné : ainsi, le coût maximal de l’opération varie en fonction des zones. Voici, pour le moment, les montants retenus pour le calcul du montant du PTZ+ en 2024 : 

Composition
du ménage 
Zone
A
Zone
B1
Zone
B2
Zone
C
1 personne150 000 €135 000 €110 000 €100 000 €
2 personnes210 000 €189 000 €154 000 €140 000 €
3 personnes255 000 €230 000 €187 000 €170 000 €
4 personnes300 000 €270 000 €220 000 €200 000 €
5 personnes345 000 €311 000 €253 000 €230 000 €
Bon à savoir

Des 2024, des nouvelles conditions d'octroi seront mises en place rendant le PTZ plus accessible.

Calcul du prêt à taux zéro : comment compléter votre PTZ pour acheter ?

Le crédit immobilier à taux zéro est un prêt complémentaire, ce qui signifie qu’il ne peut pas être utilisé seul pour acheter un bien immobilier. Il doit donc être complété par d’autres prêts, ainsi que par un apport personnel censé couvrir les frais d’acquisition (frais de notaire et de garantie).

Au-delà d’un prêt immobilier classique, souscrit directement auprès d’une banque sans conditions particulières, plusieurs dispositifs d’accession sociale à la propriété sont cumulables avec le PTZ.

Voici la liste des prêts aidés pouvant venir en complément d’un Prêt à taux zéro :

Comment obtenir le prêt à taux zéro ?

Pour obtenir un prêt à taux zéro, vous pouvez vous adresser à un courtier spécialisé en crédit immobilier. Vous pourrez ainsi savoir si vous avez droit ou non à un PTZ, en fonction de vos revenus, de votre solvabilité, et de votre situation familiale. Il vous guidera vers une banque ayant signé une convention avec l’État et vous aidera à obtenir le meilleur prêt immobilier pour compléter votre PTZ.

Bon à savoir

Si vous vendez votre logement pour en acquérir un autre, vous avez la possibilité de transférer votre prêt à taux zéro.
Le transfert ne portera alors que sur le capital restant dû.
Là encore, n’hésitez pas à recourir aux services d’un courtier, qui pourra vous aider à choisir la meilleure option pour porter votre projet.

À retenir
  • Le PTZ est un dispositif d’aide à l’accession à la propriété, adressé aux ménages aux revenus intermédiaires et modestes
  • Aussi appelé PTZ+, ce prêt aidé permet d’acquérir un logement neuf, un logement ancien à rénover, ou un logement social ancien. 
  • Accordé sous plafond de revenu, son montant est défini en fonction de la composition du foyer et de la zone géographique où se situe le bien (zonage ABC)
  • Simuler son PTZ permet de savoir si on est éligible à ce dispositif, mais aussi de connaître le montant auquel on peut prétendre et le montant restant à financer pour réaliser son projet. C’est une étape essentielle de votre projet immobilier ! 
  • En effectuant une simulation de PTZ avec la calculatrice CAFPI, vous obtiendrez rapidement une estimation précise de votre futur PTZ+, avec toutes les conditions appliquées en 2024.
Marc Pilette
Par Marc Pilette le 02/01/2018 à 17:00
Mis à jour le 21/02/2024 à 10:21
Marc a commencé sa carrière en 2007, se spécialisant dans le secteur bancaire et immobilier. Il a travaillé pour de grands groupes comme la Caisse d’Epargne ou Nexity, apportant son expertise sur ces domaines. Depuis 2017 chez CAFPI, Marc est directeur marketing. Il fait des contributions significatives en rédigeant sur des sujets tels que le crédit immobilier et le rachat de crédits. Au-delà d’apporter une expertise, ses écrits ont pour objectif d’aider nos lecteurs à naviguer dans ces domaines complexes. > Linkedin
Prêt à concrétiser votre crédit immobilier ?
Obtenir un taux personnalisé

Crédit immobilier

N'attendez plus
pour avoir une réponse
Démarrer une étude gratuite
  • 3 minutes
  • Sans engagement
4,7/5 - 31 723 avis
230 Agences