CAFPI Courtier en crédit
Crédit immobilier : guide du premier achat

Banque

Le premier achat d’une maison ou d’un appartement vous oblige à comprendre le fonctionnement des prêts immobiliers en détail. Acteur principal du crédit, la banque a un rôle déterminant dans le succès de votre projet.
Comment fonctionne un prêt immobilier ? Quelles sont les points importants de l’assurance du prêt ? Quelles garanties devez-vous privilégier pour votre crédit ?

Tout savoir sur l’octroi de crédit immobilier

Obtenir un accord de prêt est le premier pas pour concrétiser votre projet immobilier.
Après une première étude de votre dossier, la banque donne un accord de principe sur les principales modalités du crédit envisagé. Compte tenu des multiples réserves émises par l’établissement bancaire, cet accord doit rapidement être concrétisé. L’accompagnement d’un courtier en crédit immobilier permet de sécuriser chaque étape et de renforcer la confiance des banques.

Les délais d’obtention du prêt varient selon les banques et les modalités du crédit.
Pour mettre toutes les chances de votre côté, un courtier vous explique comment monter le meilleur dossier de financement.
Un dossier complet est un gage de sérieux mais permet aussi de gagner du temps en évitant de nombreux allers-retours avec la banque.
Certains justificatifs sont exigés par toutes les banques mais d’autres documents facultatifs peuvent renforcer votre dossier.
Faire le point en toute transparence avec un professionnel comme un courtier vous donne les meilleures chances d’obtenir votre prêt.

Le crédit immobilier est un engagement fort pour le consommateur. Il est donc encadré par le législateur pour protéger les futurs acheteurs. Ainsi la loi Scrivener régit l’information et la transparence envers les emprunteurs des modalités des prêts immobiliers.

Bon à savoir

En cas de déblocage des fonds sans remboursement immédiat du prêt, la banque peut demander le paiement d’intérêts intercalaires. C’est le cas lors de travaux importants, lors de l’achat d’un logement neuf ou en VEFA (vente en l’état futur d’achèvement).

Comment rembourser par anticipation son crédit immobilier ?

Au cours des années, votre situation financière peut vous permettre d’envisager un remboursement partiel ou total de votre crédit immobilier. Les modalités de ce remboursement par anticipation est prévu dans votre contrat de prêt.

Plus particulièrement, des indemnités de remboursement anticipé (IRA) sont parfois exigées par les banques. Ces frais compensent la perte d’intérêts lorsque vous remboursez plus vite que prévu votre crédit immobilier. Ils sont encadrés par la loi et peuvent faire l’objet d’une négociation avec la banque.

Quelle assurance emprunteur choisir ?

Le remboursement du prêt s’échelonne sur de nombreuses années. Un accident de la vie est malheureusement possible pendant cette période. L’assurance emprunteur n’est pas obligatoire mais est exigée par l’établissement bancaire. Elle protège l’établissement bancaire, mais aussi l’emprunteur notamment en cas de décès, d’invalidité permanente totale ou partielle.
Les modalités de cette assurance emprunteur varient :

  • la quotité d’assurance sur chaque emprunteur peut aller de 30% à 100%;
  • la couverture de l’assurance : minimale en cas de décès et perte totale irréversible d’autonomie (PTIA) ou étendue à la perte d’emploi ou une moins-value en cas de revente du bien.

A retenir :

  • La banque a un rôle central dans l’octroi du crédit immobilier ;
  • L’assurance emprunteur exigée par la banque est très variable dans sa quotité et sa couverture ;
  • Les garanties demandées par la banque peuvent prendre plusieurs formes en fonction de votre situation.

Besoin d'être
accompagné ?

Détaillez votre projet
à nos conseillers spécialisés

DÉMARRER UNE ÉTUDE GRATUITE