Rachat de crédits seniors en difficulté

Frédérique Moles
Par Frédérique Moles - Mis à jour le 20/06/2024
4 min de lecture
Rachat de crédit seniors en difficulté Rachat de crédit seniors en difficulté

Le départ à la retraite entraîne une perte de revenus parfois difficile à assumer, d’autant plus lorsqu’on doit déjà faire face à une ou plusieurs dettes. Il n’est donc pas rare que des seniors se retrouvent en difficulté pour continuer à rembourser leurs mensualités ou pour faire face à de nouvelles dépenses. Heureusement, le rachat de crédits peut les aider à retrouver une certaine sérénité. 

L'essentiel à retenir
  • Le rachat de crédits permet aux emprunteurs de regrouper leurs différents crédits en cours afin d’alléger leurs mensualités.
  • Un rachat de crédits peut aider les seniors en difficulté en leur permettant de retrouver un reste à vivre suffisant, mais aussi à financer des travaux en cas de perte d’autonomie par exemple. Un rachat de crédits peut aussi être demandé pour anticiper la perte de revenus causée par le départ en retraite.
  • Plusieurs types de rachat de crédits peuvent aider les seniors en difficulté à reprendre le contrôle de leur budget. Rapprochez-vous d’un conseiller CAFPI pour trouver la solution la plus adaptée à votre situation.

Le rachat de crédits senior : définition

Le rachat de crédits est une opération bancaire qui consiste à faire racheter plusieurs crédits par un nouveau créancier.

Le principe du rachat de crédits

Le rachat de crédits, ou regroupement de crédits, permet de faire racheter plusieurs crédits afin de les regrouper sous un seul et même emprunt. Il est généralement utilisé pour faire baisser ses mensualités en allongeant la durée de remboursement de ses crédits. C’est aussi un bon moyen de faire baisser le taux global de ses différents emprunts, notamment en regroupant un ou plusieurs crédits à la consommation avec un emprunt immobilier. Le rachat de crédits consiste alors à regrouper tous les crédits en cours sous un nouveau crédit, avec une nouvelle mensualité, un nouveau taux, et de nouvelles conditions d’emprunt plus adaptées à la situation de l’emprunteur.

Le rachat de crédits est généralement proposé aux ménages qui ont du mal à rembourser leurs mensualités, et qui ont besoin de les faire baisser pour retrouver un reste à vivre suffisant pour maintenir une vie confortable. Pour les jeunes retraités et les seniors, c’est un bon moyen de réadapter ses mensualités à ses nouveaux revenus. Cela peut aussi être l’occasion d’obtenir des fonds pour financer des travaux, par exemple, pour aménager sa maison à une éventuelle perte d’autonomie.

Les conditions pour demander un rachat de crédits

Tous les emprunteurs peuvent demander un rachat de crédits pour faire baisser leurs mensualités, quelle que soit leur situation professionnelle. Il est donc tout à fait possible pour un retraité de demander un rachat de crédits. Il faut cependant répondre aux critères de solvabilité imposés par les banques pour voir sa demande de rachat de crédits acceptée.

Un rachat de crédits correspondant à l’octroi d’un nouveau crédit, les banques appliquent ainsi les mêmes conditions que pour une demande de prêt classique. Elles s’assurent alors de la solvabilité de l’emprunteur en consultant ses revenus, son taux d’endettement et son reste à vivre, ainsi que les différentes garanties dont il dispose. Elle pourra alors proposer des conditions, un taux et une durée d’emprunt différents à un emprunteur ou un autre.

Dans l’idéal, l’emprunteur qui souhaite demander un rachat de crédits ne doit pas avoir d’accident de paiement à son actif, sous peine de voir son rachat de crédits refusé par les banques. C’est la raison pour laquelle il est préférable d’anticiper sa baisse de revenus en demandant un regroupement de crédits avant que les difficultés ne s’installent.

Quel est l’âge limite pour un rachat de crédits ?

De manière générale, les banques sont assez peu enclines à accorder des crédits après 75 ans, mais cela ne constitue pas une limite légale. Avec un bon dossier et une capacité d’emprunt suffisante, un rachat de crédit reste possible après cet âge. L’aide d’un courtier CAFPI vous sera alors précieuse pour monter un bon dossier de demande de rachat de crédits.

L’assurance emprunteur, un frein pour les seniors en difficulté

Les banques exigent que les crédits qu’elles accordent soient remboursés avant les 85 ans de l’emprunteur, ce qui est aussi valable pour un rachat de crédits. Ce n’est pas une limite légale, mais cela correspond souvent aux limites de garantie de l’assurance emprunteur, indispensable pour les crédits immobiliers. Les banques peuvent alors prendre en compte les garanties dont dispose l’emprunteur pour déterminer si elles peuvent aller au-delà de 85 ans.

Même en cas d’assurance emprunteur adaptée aux seniors, le coût de l’assurance emprunteur peut empêcher d’obtenir un crédit, en faisant dépasser le seuil du taux d’usure imposé par la Banque de France. Il faut donc bien négocier son assurance emprunteur, ou présenter des garanties supplémentaires comme la garantie hypothécaire, peut permettre de rembourser son crédit après 85 ans (nous y reviendrons).

En quoi le rachat de crédits peut-il être une solution pour les seniors en difficulté ?

Le rachat de crédits s’adresse à tous les emprunteurs qui éprouvent des difficultés à rembourser leurs dettes. C’est une solution particulièrement adaptée aux seniors, qui doivent faire face à une baisse de revenus en même temps que de possibles nouvelles dépenses.

Anticiper une baisse de revenus

La grande majorité des personnes qui partent à la retraite enregistrent une baisse de revenus, avec une diminution de 30 à 50 % des revenus mensuels. Lorsqu’on rembourse un ou plusieurs crédits, cette baisse de revenus peut rapidement avoir de grandes conséquences sur sa stabilité financière. 

Entamer une demande de rachat de crédits en amont de son départ à la retraite peut donc permettre d’anticiper cette baisse de revenus et d’éviter de se retrouver en difficultés. Pour cela, vous pouvez vous faire accompagner par un courtier en rachat de crédits CAFPI qui vous aidera à évaluer vos futurs revenus et vous proposera le regroupement le plus adapté à votre situation.

Réduire ses mensualités et augmenter son reste à vivre

En aidant à réduire les mensualités de ses crédits, un rachat de crédits peut aider à retrouver une certaine stabilité financière. Comme les mensualités pèsent moins lourd dans les charges mensuelles, on bénéficie alors d’un reste à vivre plus important pour ses charges courantes et ses autres dépenses. C’est particulièrement utile pour les seniors en difficulté qui doivent faire face à des frais de santé ou des dépenses plus importantes pour maintenir leur autonomie (ménage, livraison de repas, infirmières, auxiliaires de vie…).

Financer des travaux ou des projets personnels

Un rachat de crédits peut être l’occasion de financer de nouveaux projets, et ce de deux manières : 

  • Soit en offrant la possibilité de souscrire à un nouveau crédit grâce à un taux d’endettement plus bas ;
  • Soit par l’octroi d’une trésorerie complémentaire. 

Dans tous les cas, cela offre la possibilité de disposer des fonds nécessaires à la réalisation de travaux, par exemple, pour adapter son logement à une perte de mobilité (travaux d’adaptation dans la salle de bains) ou bien pour s’acheter des équipements spécifiques (monte-escalier, trottinette électrique pour senior…).

Bon à savoir

Un rachat de crédits avec trésorerie ne nécessite pas de formalité supplémentaire, c’est donc plus intéressant que de souscrire à un prêt personnel à part.

Quels sont les différents types de rachats de crédits qui peuvent être proposés à un senior ?

Il existe différents types de rachat de crédits, qui permettent chacun de répondre aux besoins d’un emprunteur en fonction de sa situation et de ses crédits en cours. Ils peuvent tous convenir à un senior en difficulté qui souhaite reprendre la main sur son budget.

Le rachat de crédits consommation

Le rachat de crédits consommation permet de regrouper plusieurs crédits à la consommation (affectés ou non) sous un seul et même crédit. On obtient alors un nouveau crédit conso avec une durée de remboursement plus longue et des mensualités plus basses.

Le rachat de crédits immobilier : quand on rembourse un prêt immobilier

Lorsqu’un crédit immobilier figure parmi ses crédits en cours, il peut être plus intéressant de souscrire à un rachat de crédits immobilier, qui permet de regrouper des crédits de différentes natures sous un nouveau crédit immo. Cela présente l’avantage de se voir appliquer un taux immobilier à l’ensemble de ses dettes, soit un taux forcément plus avantageux que celui d’un crédit à la consommation. On peut également bénéficier d’une durée de remboursement plus longue, et d’une assurance de prêt immobilier pour l’ensemble de ses crédits.

Le rachat de crédits avec trésorerie

Le rachat de crédits avec trésorerie peut correspondre à un rachat de crédits consommation ou immobilier, et consiste simplement en l’octroi d’une trésorerie supplémentaire. Le montant de cette trésorerie dépend des capacités de remboursement de l’emprunteur et de ses garanties, mais aussi de son utilisation (trésorerie affectée ou non). Un rachat de crédit avec trésorerie est la solution idéale pour les seniors en difficultés qui ont besoin de fonds pour financer des travaux ou se reconstituer une épargne. 

Le rachat de crédits hypothécaire : pour plus de garanties

Le rachat de crédits hypothécaire permet de garantir son rachat de crédits par une prise d’hypothèque sur un bien immobilier. Cela peut être un bien immobilier en cours de remboursement, dont le prêt est intégré au rachat de crédits, ou bien un bien immobilier déjà payé. Un rachat de crédits hypothécaire offrant plus de sécurité aux banques, il peut faire accéder à un taux plus avantageux, une durée de remboursement plus longue (jusqu’aux 95 ans de l’emprunteur), ou encore, une trésorerie complémentaire plus importante. C’est une solution particulièrement adaptée aux seniors en difficultés qui sont propriétaires de leur logement.

Frédérique Moles
Par Frédérique Moles, Chef de projet marketing digital
Mis à jour le 20/06/2024 à 10:14
Frédérique a commencé sa carrière en 2011, se spécialisant dans le marketing pour le secteur immobilier. Au fil des années, elle a acquis une solide expérience et des connaissances approfondies dans ce domaine. En 2017, elle a rejoint CAFPI, élargissant son champ d’expertise pour inclure le crédit immobilier et l’assurance emprunteur. Sa contribution significative à ces domaines est démontrée par ses nombreux écrits sur ces sujets sur le site www.cafpi.fr. Actuellement, elle est en charge des activités digitales sur le site CAFPI, où elle continue de faire preuve de son expertise et de son engagement pour rendre accessible le monde parfois complexe du crédit immobilier et de l’assurance emprunteur. > Linkedin

2 articles
pour approfondir

Réduisez jusqu'à 60% vos mensualités(1)
avec le rachat de crédits
  • 3 minutes
  • Sans engagement
  • 230 agences