Deuxieme achat immobilier : le guide
CAFPI Courtier en crédit
Achat nouvelle résidence principale

Réévaluer son budget pour acheter un nouveau bien

Vous êtes déjà propriétaire et souhaitez acheter une nouvelle résidence principale ? Avant de vous lancer dans ce projet, vous devez calculer votre budget au plus juste. Estimation de votre bien, évaluation de la plus ou de la moins-value après revente, détermination de votre capacité d’emprunt... CAFPI vous guide.

Guide achat nouvelle résidence principale: ré évaluatiuon du budget

Comment faire évaluer votre bien ?

Les critères d'évaluation étant nombreux, il n'est pas toujours facile de fixer le prix de vente de sa maison ou de son appartement. Pour connaître la valeur "objective" de votre habitation, vous pouvez faire appel à un expert immobilier. Ce professionnel connaît les prix du marché et vous proposera une estimation fiable et indépendante de votre bien.
Il est également possible de faire estimer son bien sur dossier ou sur Internet. Toutefois, ces estimations restent moins précises que lorsqu’un professionnel de l’immobilier se rend à votre domicile.

Faire appel à un expert pour estimer son bien immobilier permet d'obtenir un prix de vente fiable et objectif.

Comment calculer votre budget ?

Pour calculer votre budget pour l'achat d'une nouvelle résidence principale, plusieurs critères sont à prendre en compte :

  • Le restant dû de l'emprunt en cours
  • Le montant de vos salaires
  • Votre capacité d'emprunt
  • Votre taux d'endettement...

Bon à savoir

Pour réduire votre taux d'endettement et améliorer votre capacité d'emprunt, nous vous conseillons de regrouper vos crédits et de les renégocier.

Qu'est-ce qu'une plus ou moins-value ?

Une plus ou une moins-value immobilière correspond au gain ou à la perte réalisé(e) entre l'achat et la revente d'un bien immobilier. La plus ou moins-value est égale au prix de vente diminué du prix d'achat.

Par exemple : si vous avez acheté votre résidence principale 150 000 € il y a 10 ans et que vous la revendez aujourd'hui 170 000 €, vous réalisez une plus-value de 20 000 €. Si au contraire vous la revendez 140 000 €, vous réalisez une moins-value de 10 000 €.

Êtes-vous imposable sur la plus-value ?

Si vous réalisez une plus-value lors de la revente de votre résidence principale, vous échappez à l'imposition. Cela vaut également pour les dépendances directes de votre habitation, comme un garage ou une chambre de bonne.

Vous êtes également exonéré de l'imposition sur la plus-value si vous divorcez et que vous avez acheté un nouveau logement en attendant la revente du logement commun.

Si vous revendez une résidence secondaire, la plus-value devient alors imposable à 19% avec un abattement de :

  • 0% si vous détenez le bien depuis moins de 6 ans
  • 6% par année de détention si vous détenez le bien depuis moins de 21 ans et plus de 6 ans
  • 4% par année de détention si vous détenez le bien depuis 22 ans

Au-delà de la 22ème année de détention, vous êtes exonéré d'impôt et bénéficiez d'un taux d'abattement de 9% pour les prélèvements sociaux.
Au-delà de la 30ème année de détention, votre plus-value immobilière est totalement exonérée d'impôt.

Vous souhaitez acheter un second bien, quelles solutions s'offrent à vous ?

Pour financer un second bien immobilier, vous avez le choix entre deux solutions. Vous pouvez soit mettre en location votre premier bien immobilier et utiliser les revenus obtenus pour rembourser votre prêt, soit vendre votre premier bien immobilier et reporter le capital ou l'emprunt immobilier sur ce second bien.
La mise en location du premier bien est idéale si votre second bien se trouve à proximité et que vous souhaitez constituer un patrimoine.
La mise en vente du premier bien est idéale si vous manquez de liquidités et que vous déménagez loin.

 

Besoin de conseils ? CAFPI vous accompagne dans la réévaluation de votre budget et dans l'estimation de votre prêt immobilier.