CAFPI Courtier en crédit
CAFPI Mag
#Crédit 

Extension de maison : quelles solutions pour financer les travaux de sa véranda ?

Vous souhaitez rénover et agrandir votre maison en construisant une véranda ? Retrouvez ci-dessous les meilleures solutions financières pour financer votre projet d’extension

photo_interieure_comment_financer_sa_véranda

La construction d’une véranda est un véritable projet immobilier qu’il ne faut pas prendre à la légère. Pour l’extension de votre maison, c’est un investissement important qui nécessite parfois un gros budget en fonction de l’espace à aménager et de la configuration.

Pour financer votre véranda, il existe plusieurs options (prêt, crédit, apport, paiement total). Quelle que soit l’option choisie, elle apporte son lot d’avantages et d’inconvénients. Voici quelques conseils pour aborder plus sereinement le financement de votre extension maison véranda.

D’abord, définir la mensualité la plus confortable pour votre prêt

À moins que vous ne disposiez de fonds suffisants pour payer la totalité des frais de votre extension maison en véranda, vous allez devoir contracter un prêt auprès de votre banque. Dans ce cas, il faudra bien évaluer vos possibilités d’emprunt, car un crédit pour la véranda vous engage sur une longue période. Pour ne pas vous mettre dans une situation compliquée lors du remboursement, vous devez d’abord identifier votre « mensualité confort ».

Celle-ci correspond à votre possibilité de paiement une fois que vous aurez évacué vos charges courantes (nourriture, transport, loisirs, etc.). L’objectif, c’est que le remboursement de votre prêt ne vous empêche pas de mener une vie confortable. Pour définir votre mensualité confortable, il n’existe pas de règle absolue et tout dépend de votre capacité de remboursement.

Toutefois, un prêt immobilier ne doit jamais dépasser plus de 33% de vos revenus mensuels. N’hésitez pas à estimer le prix global des travaux sur ce site. Ensuite, veillez à dégager une marge suffisante afin de supporter durablement le remboursement de votre extension maison véranda.

Prendre en compte l’apport personnel

Pour financer votre extension maison véranda, il est important de prendre en compte la notion d’apport personnel. En effet, auprès des institutions financières, il est récurrent de devoir avancer une partie du prix de la véranda sous forme d’un apport personnel.

L’avantage avec cette solution est qu’elle vous permet d’obtenir des mensualités plus faibles et les intérêts du prêt seront moindres. Dès lors, le montant de l’apport personnel doit être évalué et pourra réduire considérablement le coût du prêt.

Financer sa véranda : prêt immobilier ou rachat de crédits ?

Si le budget de vos travaux dépasse 75.000 euros, le mieux serait d’opter pour un prêt immobilier en bonne et due forme, car les taux sont actuellement très bas.
Afin de vous aider dans ce financement, l'accompagnement d'un courtier en crédit immobilierest déterminant. Intermédiaire entre vous, l'acheteur, et la banque, son rôle est de négocier les meilleurs taux. Il va également trouver les conditions de financement les plus avantageuses, vous conseiller sur les différents prêts pour vous orienter au mieux selon votre situation.

Il est possible que l'arrivée d'une nouvelle mensualité pour financer votre véranda viennent alourdir votre budget, notamment si vous avez d'autres crédits en cours de remboursement. L'accompagnement d'un courtier en rachat de crédits peut avoir tout son sens pour réaliser votre projet. En effet, en regroupant vos crédits existants, il vous permettra de réduire le montant de de vos remboursements mensuels, et de n'avoir plus qu'une seule mensualité à régler.

Extension incluant des travaux de rénovation énergétique : quelles sont les aides disponibles ?

Il existe aujourd’hui plusieurs aides pour les projets d’extension maison véranda entraînant des travaux de rénovation énergétique. La bonne nouvelle, c’est que vous pouvez prétendre à ces aides si votre projet de construction de véranda prend en compte des travaux de rénovation énergétique. En consultant le guide des prix pour véranda, vous pourrez facilement savoir quelles sont les aides les plus adaptées à votre projet d’extension de maison. Voici les aides disponibles :

L’Éco PTZ

Si l’on sait que le PTZ est un emprunt immobilier destiné à financer les travaux de votre future maison ou l’acquisition d’un logement, l’Éco PTZ vous permet de financer les travaux de rénovation énergétique de votre actuel logement. Aussi appelé « éco prêt à taux zéro », ce mode de financement peut atteindre 30.000 euros et est accordé sans condition de revenus. Pour le remboursement, Il peut se faire sur un délai de 15 ans maximum. À noter que l’Éco PTZ peut être cumulé avec de nombreuses autres aides pour encore plus de solutions pour le financement de votre véranda.

Les aides de l’Anah

Les aides de l’Anah concernent exclusivement les travaux de rénovation énergétique dans un logement déjà occupé. Elles prennent souvent la forme de subventions pouvant couvrir entre 35 et 50% des frais engagés dans la limite d’un plafond fixé. Contrairement au prêt à taux zéro, le taux retenu pour les aides de l’Anah dépend de vos revenus.

Les aides des fournisseurs d’énergie

Les aides des fournisseurs d’énergie se déclinent sous forme de primes, mais dépendent largement de vos revenus. Aujourd’hui, on distingue deux types d’aides : la prime chauffage (entre 700 et 4000 euros en fonction de l’utilisation) et la prime isolation (entre 20 et 30€ le m2 en fonction de la zone du logement).

Mis à jour le 30/04/2021
Rédigé par CAFPI le 30/04/2021
A lire sur le même sujet :