CAFPI Courtier en crédit

Rachat de crédit
pour intérimaire

Vous travaillez en tant qu’intérimaire  ? S’il n’est pas le statut favori des banques, il ne vous empêche cependant pas d’accéder au rachat de crédit. Découvrez nos conseils pour mener à bien votre procédure de rachat de crédit pour intérimaire.

Le rachat de crédit pour les intérimaires

Le rachat de crédit pour les intérimaires est similaire à un rachat de crédit classique : avec des mensualités trop diverses et trop importantes, l’emprunteur à du mal gérer son budget au quotidien.
Avec le rachat de crédit, celui-ci peut rassembler ses différents crédits sous un seul et unique prêt, avec un taux de crédit unique afin de bénéficier d’une mensualité moins importante, plus facilement remboursable chaque mois.

Chaque année en France, on compte plusieurs dizaines de milliers d’intérimaires embauchés. Mais ce statut, comme le CDD est souvent perçu comme précaire par les établissements bancaires et rend difficile l’obtention d’un rachat de crédit.

Avec l’objectif de limiter les risques d’impayés et d’incidents durant la durée du crédit, les banques préfèrent effectivement prêter à des profils aux professions stables et pérennes, soit des détenteurs de CDI.

Pourtant, les intérimaires peuvent être éligibles au rachat de crédit, sous certaines conditions.

Les critères pour obtenir un rachat de crédit en tant qu’intérimaire

Afin de déterminer la viabilité d’un profil, les banques prennent en compte différents critères  : situation personnelle, locative, professionnelle et bancaire.
Plus le dossier sera jugé solide par les banques, plus l’emprunteur aura de chances d’obtenir une réponse favorable à sa demande de rachat de crédit.

Pour un contrat intérimaire, le dossier sera attentivement étudié  : un intérimaire œuvrant depuis plusieurs années sous ce statut verra son dossier scrupuleusement analysé.

La préparation du dossier est donc capitale : il faudra rassembler toutes les pièces justificatives demandées et démontrer du plus grand sérieux. Le contrat de travail est bien sûr essentiel  ; joignez aussi vos contrats précédents pour prouver votre ancienneté ainsi que vos trois derniers avis d’imposition.

Le saviez-vous ?

N’oubliez pas de mentionner si vous n’avez pas connu de périodes d’inactivité depuis des années. Elles prouveront votre motivation et votre fiabilité.

Enfin, soyez transparent : ne laissez aucune zone d’ombre, précisez votre situation, expliquez vos choix.
Parlez aussi de la façon dont vous voyez votre avenir, vos objectifs grâce à l’allégement de vos mensualités, vos envies pour financer un nouveau projet… Soyez clair et rassurant avec vos interlocuteurs.

Exemple de rachat de crédit pour intérimaire

Situation de notre client

Adeline et Julien mariés, 2 enfants à charge, sont en accession à la propriété. Mr est intérimaire depuis 2 ans et Mme salariée en CDI Ils ont 2 prêts immobiliers. Ils souhaitent :

Regrouper leurs prêts pour alléger leurs mensualités
Financer des travaux

Solution proposée par CAFPI

Grâce à la solution CAFPI ils ont pu regrouper leurs 2 prêts immobiliers et obtenir la mise en place d’un prêt de 189 000 € sur 300 mois à taux 2.10 %. Ils ont désormais plus qu’une seule mensualité et bénéficient en plus d’une enveloppe de 15 260 € de trésorerie pour financer leurs travaux.

  • - 10 % sur le taux d’endettement
  • + 248 € de reste à vivre – budget maitrisé
  • + Trésorerie travaux de 15 260 €
  • Avant

    Revenus du couple 2407  €
    Total mensualités rachetées 1059  €
    Revenu disponible 1348 €
    44%
    Détail au survol Touchez le graphique
    De taux
    d'endettement
  • Aprés

    Revenus du couple 2407 €
    Total mensualités rachetées 810,32  €
    Revenu disponible 1597 €
    34%
    Détail au survol Touchez le graphique
    De taux
    d'endettement
DÉMARRER UNE ÉTUDE GRATUITE

Quelques conseils supplémentaires

Statut d’intérimaire et rachat de crédit n’est pas incompatible, pas d’inquiétude. Entourez-vous d’experts en crédits, tels que les courtiers CAFPI pour constituer un dossier de financement solide et obtenir la meilleure offre, avec les meilleures garanties.

À garder en tête aussi :

  • Votre taux d’endettement sera un critère primordial. Associez-vous donc à votre conjoint.e afin que sa situation professionnelle rassure l’organisme prêteur ;
  • Mettez en valeur votre ancienneté, elle est d’autant plus précieuse dans le cas de contrat de travail précaire.
  • Ayez, si possible, une mission au moment de votre demande de rachat de crédit, ainsi qu’une situation financière stable. Cela prouvera votre sérieux et votre capacité de gestion.

​Si elle peut paraître comme telle, l’intérim n’est pas pourtant pas une situation systématiquement précaire, vous plaçant dans l’impossibilité d'obtenir un rachat de crédit. Soignez votre profil, préparez votre dossier, et soyez transparent : que l’intérim soit une situation provisoire ou un choix de vie, vous pouvez aussi profiter d’un rachat de crédit.

A retenir

  • Le rachat de crédit pour intérimaire est similaire aux autres types de rachat de crédit  : il consiste à regrouper plusieurs mensualités en une mensualité unique.
  • Les dizaines de milliers d’intérimaires en France peuvent également bénéficier de cette solution bancaire.
  • Les banques prendront en compte tous les éléments de votre situation personnelle, locative, professionnelle et bancaire pour décider - ou non - de vous octroyer un rachat de crédit.
  • Soignez donc votre dossier de financement et soyez aussi transparent que possible.

Regroupez tous 
vos crédits en un seul !

  • Obtenez le meilleur taux
  • Réduisez vos mensualités
  • Recevez une étude personnalisée
  • 17370 avis clients certifiés
    4,7 clients sur 5 sont satisfaits
  • 1 seule mensualité
    pour tous vos crédits
  • Plus de 240 agences
    en France et DOM-TOM

Exemple réel de financement accepté par les clients. Pour des raisons de confidentialité les identités ont été modifiées. Avant l’opération de regroupement de crédits, le total des mensualités des crédits souscrits par Adeline et Julien s'élevait à 1059 €. L'opération de regroupement de crédits présentée ci-dessus s'effectue à l'aide d'un rachat de crédits au taux d'intérêt fixe de 2,10 % sur une durée de 300 mois. Sont inclus tous les frais liés à l'opération y compris nos honoraires d’intermédiation et les frais de dossiers, hors assurance facultative. Conditions applicables aux crédits aux particuliers, en vigueur au 12/06/2018 (susceptibles d’évolution). L’emprunteur dispose d’un délai de réflexion de 10 jours avant acceptation définitive de son crédit.