CAFPI Courtier en crédit

Rachat de crédit
sans CDI

Vous souhaitez effectuer un rachat de crédit mais vous n’êtes pas en CDI ? Pas de panique : si le CDI est le contrat de travail préféré des établissements prêteurs, il est néanmoins possible d’obtenir un rachat de crédit sans CDI. Découvrez comment procéder et nos conseils pour obtenir un rachat de crédit adapté à votre situation.

L'importance du CDI dans le cadre d'un rachat de prêt

En tant qu’organismes financiers prêtant de l’argent, les banques et autres établissements de crédits souhaitent toujours garantir leur remboursement, afin de prendre le moins de risques possibles.

C’est pourquoi un scoring très précis a été mis en place et généralisé pour évaluer la situation d’un demandeur de crédit ou de rachat de crédit.
Élément primordial de ce scoring : le statut professionnel de l’emprunteur.

Par sa nature de contrat de travail stable et pérenne, le CDI est le contrat de travail prisé des établissements prêteurs. Il les protège face aux risques d’impayés.
Les profils stables, avec la sécurité de l’emploi, telles que les fonctionnaires  sont aussi appréciés.

S’il est donc important, voire facilitateur, le CDI n’est cependant plus pour autant un facteur décisionnel dans l’attribution d’un rachat de crédit.

Les conseils de CAPFI pour obtenir un rachat de crédit sans CDI

Quelle que soit votre situation professionnelle (CDI, CDD, intérimaire,...), le rachat de crédit vous aide à mieux gérer votre budget : en regroupant plusieurs prêts en un seul, vous disposez d’une mensualité unique et allégée.
Le rachat de crédit se place donc comme une bonne solution pour éviter les incidents de paiements, les rejets ou même les impayés.
Pour prétendre à un rachat de crédit sans CDI, il vous faudra montrer une gestion de compte soignée et irréprochable. Les banques seront sensibles à votre sérieux et votre motivation, que vous ayez ou non un CDI.

Autre point d’importance capitale : des revenus réguliers.
Si le CDI est presque toujours synonyme de revenus fixes, d’autres statuts et modes de vie permettent également d’avoir des revenus constants. À vous d’expliquer que vous enchaînez les CDD sans longue période d’inactivité, ou bien que votre situation professionnelle (auto-entrepreneur, intermittent du spectacle) ne fait pas de vous quelqu’un de non fiable.

Travaillez soigneusement votre dossier de financement (un courtier peut grandement vous faciliter la tâche !) : détaillez votre situation professionnelle, vos différents contrats de travail ainsi que tous vos revenus perçus (pensions, aides, allocations). Soyez transparent.e et gardez en tête que toutes ces aides peuvent vous apporter une vraie crédibilité aux yeux des organismes financiers.

Enfin, si vous êtes en couple, vous pouvez demander un rachat de crédit avec un co-emprunteur qui lui ou elle possède un CDI. Ce statut apportera une garantie solide à la banque, qui sera alors plus facile à convaincre.

Exemple de rachat de crédit sans CDI

Situation de notre client

Sophia infirmière libérale, trois enfants à charge est en accession à la propriété de sa résidence principale. Elle a deux crédits immobiliers, un crédit conso (permis auto) et dois une soulte à son ex-mari. Elle souhaite :

Financer la soulte
Une trésorerie de 5 000 €

Solution proposée par CAFPI

Grâce à la solution CAFPI elle a pu regrouper tous ses crédits et obtenir la mise en place d’un prêt de 147 342.16 € sur 300 mois à taux 2.13 %. Elle a désormais plus qu’une seule mensualité, et bénéficie en plus d’une enveloppe de 5 000 € de trésorerie.

  • + 5 000 € de trésorerie
  • + un budget maîtrisé
  • + Pleinement propriétaire
  • Avant

    Revenus 3392,55  €
    Total mensualités rachetées 670  €
     €
    Revenu disponible 2722 €
    20%
    Détail au survol Touchez le graphique
    De taux
    d'endettement
  • Aprés

    Revenus 3392,55  €
    Total mensualités rachetées 633,88  €
     €
    Revenu disponible 2759 €
    19%
    Détail au survol Touchez le graphique
    De taux
    d'endettement
DÉMARRER UNE ÉTUDE GRATUITE

Rachat de crédit sans CDI : quelques cas particuliers

Si le CDI est le contrat de travail favori des banques, quelques cas particuliers permettent néanmoins de réaliser un rachat de crédit sans CDI.

  • Les travailleurs non salariés (TNS)

Avec près de 3 millions de TNS en France, ce type de travailleurs peut maintenant obtenir un rachat de crédit.
Il faudra cependant pouvoir justifier de 3 ans d’ancienneté dans son activité, et fournir les 3 derniers bilans de la société.
Les entrepreneurs individuels, quant à eux, devront fournir leurs 3 dernières déclarations 2042.

  • Être propriétaire de son logement

Vous êtes salarié, sans CDI, mais vous êtes propriétaire de votre logement ? Cela arrive par exemple à de nombreux intérimaires. Dans ce cas précis, la banque sera fortement rassurée par votre statut de propriétaire et sera plus prompt à vous accorder un rachat de crédit. De votre côté, il suffira de placer votre bien immobilier en hypothèque, ce qui sera une garantie forte pour la banque.
Les rentiers, c’est-à-dire des personnes qui ne touchent que des revenus fonciers, sont également des profils rassurants pour la banque dans le cadre de l’accord d’un rachat de crédit.

Bon à savoir

Si vous êtes propriétaire et que vous apportez votre bien en garantie, la banque pourra financer jusqu’à 100 % de la valeur de votre bien.

A retenir

  • S’il est un critère facilitant, le CDI n’est pourtant pas toujours un facteur décisionnel.
  • Quelle que soit votre situation professionnelle (CDI, CDD, intérimaire, etc.), le rachat de crédit peut être une bonne solution bancaire pour rééquilibrer votre budget. Soyez donc rigoureux dans la gestion de vos comptes.
  • Disposez de revenus réguliers, avec peu de périodes d’inactivités et de chômage. Cela rassurera les banques.
  • Si vous êtes en couple, procédez ensemble à la demande de rachat de crédit, surtout si votre conjoint.e est en CDI.
  • Si vous êtes TNS ou propriétaire de votre logement, justifiez-le auprès de la banque : cela vous aidera à obtenir votre rachat de crédit. Et en dernier recours, vous pouvez faire appel à une caution.

Regroupez tous 
vos crédits en un seul !

  • Obtenez le meilleur taux
  • Réduisez vos mensualités
  • Recevez une étude personnalisée
  • 14453 avis clients certifiés
    4,7 clients sur 5 sont satisfaits
  • 1 seule mensualité
    pour tous vos crédits
  • Plus de 230 agences
    en France et DOM-TOM

Exemple réel de financement accepté par les clients. Pour des raisons de confidentialité les identités ont été modifiées. Avant l’opération de regroupement de crédits, le total des mensualités des crédits souscrits par Sophia s'élevait à 670 €. L'opération de regroupement de crédits présentée ci-dessus s'effectue à l'aide d'un rachat de crédits au taux d'intérêt fixe de 2,13 % sur une durée de 300 mois. Sont inclus tous les frais liés à l'opération y compris nos honoraires d’intermédiation et les frais de dossiers, hors assurance facultative. Conditions applicables aux crédits aux particuliers, en vigueur au 12/06/2018 (susceptibles d’évolution). L’emprunteur dispose d’un délai de réflexion de 10 jours avant acceptation définitive de son crédit.