Vous remboursez déjà un crédit immobilier, et vous souhaiteriez faire baisser vos mensualités ? Pour ce faire, vous avez le choix entre deux possibilités : faire racheter votre crédit, ou bien le renégocier.
Oui, mais comment choisir entre rachat de crédit immobilier et renégociation de crédit immobilier ? Si ces 2 opérations bancaires sont relativement proches, avec pour objectif commun de réduire le montant des mensualités, elles ont pourtant des différences importantes. Définitions, avantages, inconvénients, différences… On vous dit tout ce que vous devez savoir pour faire le bon choix entre renégociation et rachat de crédit immobilier.

La renégociation de crédit immobilier : de quoi s’agit-il ?

La renégociation de crédit immobilier, comme son nom l’indique, consiste à renégocier le taux et les mensualités de son crédit, sans souscrire à un nouveau crédit pour autant. Explications.

La renégociation de crédit : définition

On parle de renégociation de crédit immobilier lorsque l’on demande à son établissement prêteur de revoir les conditions de son crédit. Il est possible de renégocier son crédit immobilier à tout moment, que ce soit vers le début ou la fin du remboursement de son crédit.

Renégocier son crédit consiste généralement à réviser le taux d’intérêt du prêt, afin de profiter des taux actuels plus intéressants. Cela permet plusieurs choses : faire baisser le coût total du crédit, mais aussi le montant de ses mensualités. 

Pour qu’une telle opération soit intéressante et rentable, 3 conditions doivent être réunies :

  1. On estime que la différence entre le taux initial et le nouveau taux doit être d’au moins un point ;
  2. Le capital restant à rembourser doit être d’au moins 70 000 € ;
  3. Comme la première partie du remboursement de crédit vise à rembourser les intérêts, il faudra veiller à ne pas dépasser le premier tiers de la durée de remboursement ou bien l’opération ne sera plus profitable.

Pour obtenir une renégociation de son crédit, il faut également que l’emprunteur soit en position de négocier. En effet, le taux d’emprunt d’un crédit est fixé en fonction du risque que représente l’emprunteur, même s’il se base sur les taux immobiliers moyens à un instant T. Même lorsque les taux moyens baissent, il faut que le risque de non-remboursement représenté par l’emprunteur soit assez réduit pour que la banque accepte de baisser le taux. Renégocier son crédit impose donc d’avoir de bonnes garanties et une bonne gestion de ses finances.

Important

Une renégociation de crédit est possible uniquement pour un crédit immobilier. Les crédits à la consommation et autres types de crédits ne sont pas éligibles.
Renégocier son crédit est un droit. Pour autant, rien n’oblige les banques d’accepter la demande. Il n’est donc pas rare de voir des banques refuser une renégociation, bien que la demande de l’emprunteur soit tout à fait légitime.

Avantages et inconvénients d’une renégociation de crédit

L’avantage de la renégociation de crédit, c’est qu’elle permet d’obtenir un meilleur taux sans avoir à souscrire à un nouveau prêt, et donc, sans changer de banque. C’est également une opération peu coûteuse, puisqu’elle nécessite seulement le paiement de frais de dossier, qui peuvent d’ailleurs être négociés avec son conseiller.

Côté inconvénients, on peut citer le fait qu’une renégociation de crédit immobilier n’offre pas une très grande marge de manœuvre, puisque la banque n’a pas vraiment d’intérêt à accepter votre demande. En effet, les crédits immobiliers sont un produit d’acquisition pour les banques : elles s’en servent principalement pour attirer de nouveaux clients. Elles sont donc généralement moins généreuses lors d’une renégociation de crédit que lors d’une nouvelle souscription ou d’un rachat.

Le rachat de crédit immobilier : qu’est-ce que c’est ?

Le rachat de crédit immobilier consiste à faire racheter son crédit par un autre établissement bancaire que celui auprès duquel il a été souscrit. Mais qu’est-ce que cela implique ?

Le rachat de crédit : définition

Le rachat de crédit immobilier désigne un nouveau crédit souscrit par l’emprunteur, auprès d’un nouvel établissement de crédit.

Il s’agit de réorganiser sa ou ses dettes, afin d’obtenir une mensualité unique, d’un montant plus faible et de pouvoir rembourser plus confortablement. En contrepartie, un rachat de crédit implique une durée de remboursement plus longue que la durée initiale de son prêt immobilier.

Lors d’un rachat de crédit, le nouvel établissement prêteur rembourse le créancier à la place de l’emprunteur et lui propose un nouveau prêt correspondant au capital remboursé. L’emprunteur doit donc rembourser un nouveau prêt correspondant au capital restant dû de son emprunt précédent.

Pour procéder à un rachat de crédit immobilier, l’emprunteur doit généralement se tourner vers un nouvel organisme. Dans certains cas, sa banque pourra lui proposer de racheter son crédit immobilier dans le cas d’un regroupement de crédits.

Rachat de crédit et regroupement de crédits

Le rachat de crédit immobilier peut être l’occasion d’un regroupement de crédits. Le crédit immobilier est alors racheté en même temps que d’autres crédits en cours, comme des crédits à la consommation, pour donner lieu à un seul et même crédit. Comme le crédit immobilier représente la part de capital la plus importante, le nouveau crédit prend donc la forme d’un crédit immobilier. Le regroupement de crédits permet alors de simplifier la gestion de ses finances tout en faisant baisser ses mensualités. Il permet également de bénéficier d’un taux immobilier pour l’ensemble de ses crédits, plus avantageux qu’un taux de crédit à la consommation.

Avantages et inconvénients du rachat de crédit

Le rachat de crédit offre généralement une plus grande marge de manœuvre qu’une simple renégociation. En contrepartie, il implique de changer de banque, avec toutes les formalités qui en découlent. Il faut également prendre en compte le fait qu’un rachat de crédits implique plus de frais, puisqu’il faut procéder au remboursement anticipé (soumis à indemnités) de l’ensemble des crédits rachetés. Pour autant, la baisse de taux obtenue lors d’un rachat de crédit immobilier peut être vraiment intéressante, surtout avec regroupement de crédits à la consommation. Enfin, un rachat de crédits peut être l’occasion, sous réserve d’acceptation de la nouvelle banque, de se voir accorder une trésorerie supplémentaire.

Quelles différences entre le rachat et la renégociation de crédit immobilier ?

Si l’objectif du rachat et de la renégociation de crédit immobilier sont similaires (obtenir des mensualités moins élevées et/ou revoir la durée de remboursement), des différences notables existent cependant :

  • L’interlocuteur n’est pas le même : dans le cas d’une renégociation, l’emprunteur se tourne vers sa banque actuelle, celle où il a souscrit le prêt. Pour un rachat de crédit immobilier en revanche, l’emprunteur a le choix de se tourner vers la concurrence.
  • Le rachat de crédit donne lieu à un nouveau contrat de crédit : nouveau taux, nouvelle mensualité, nouvelle durée de remboursement. La renégociation de crédit immobilier, d’un autre côté, consiste simplement à ajouter un avenant au contrat existant.
  • Au niveau des frais, il faudra prévoir des frais de dossier pour le rachat de crédit immobilier, voire également des indemnités de remboursement anticipé pour le prêt initial. Tandis qu’une renégociation de crédit ne donnera lieu qu'à des frais de dossier qui pourront être négociés.

Renégociation ou rachat de crédit : que choisir ?

Pour faire le bon choix entre renégociation et rachat de crédit, il faut prendre en compte différentes données. Si les deux opérations répondent aux mêmes objectifs, elles n’impliquent pas les mêmes démarches et n’engendrent pas les mêmes frais !

Pour savoir quelle est la solution la plus avantageuse, il faut d’abord bien analyser sa situation. Une renégociation de crédit est indiquée lorsqu’il n’y a qu’un seul crédit à rembourser, en l’occurrence, un crédit immobilier. Elle peut être envisagée lorsqu’on est en position de négocier, ou lorsqu’on ne souffre d’aucune difficulté financière. Sinon, il y a de fortes chances qu’elle soit refusée : on vous proposera plutôt une modulation d’échéances.

De son côté, le rachat de crédit immobilier est la solution la plus indiquée lorsqu’il y a plusieurs crédits en cours de remboursement. Il permet non seulement de faire baisser les mensualités de son crédit immobilier, mais aussi celles de tous les crédits en cours. Cela permet en plus de simplifier la gestion de ses finances en regroupant toutes ses dettes en une seule mensualité. 

En termes de démarches, la renégociation de crédit est plus simple, puisqu’elle ne nécessite pas de changer de banque. Par contre, elle est moins avantageuse en termes de taux ! À l’inverse, si un rachat de crédit immobilier permet d’obtenir un meilleur taux, c’est aussi une opération plus coûteuse qu’une renégociation. Il peut cependant être envisagé en cas de pertes de revenus, contrairement à une renégociation. 

Pour vous aider à faire le bon choix, nous avons conçu un simulateur de rachat de crédit immobilier, qui vous permet d’avoir un aperçu de votre futur prêt. N’hésitez pas à contacter un conseiller CAFPI pour être accompagné lors de vos démarches ! Il vous aidera à trouver la meilleure solution et à négocier le meilleur taux pour votre nouveau crédit.                                                                    

À retenir
  • On parle de renégociation de crédit immobilier lorsque l’on demande à son établissement prêteur de réviser les conditions du crédit souscrit. Il s’agit surtout de profiter des taux d’intérêts actuels, plus favorables.
  • Un rachat de crédit immobilier consiste à souscrire un nouveau crédit, afin de réorganiser ses dettes et rééquilibrer son budget. Ainsi, l’emprunteur n’a plus qu’une mensualité unique, abaissée afin d’être remboursée plus confortablement.
  • Entre les 2 opérations, on remarque plusieurs différences : la renégociation de crédit n’implique pas de changer de banque et requiert simplement un avenant au contrat. Le rachat de crédit engendre bien souvent un changement d’organisme bancaire, donne lieu à un nouveau contrat et entraîne le paiement de frais supplémentaires.
  • Pour choisir entre renégociation et rachat de crédit, il faut prendre en compte les frais engendrés et le gain représenté par chaque opération. Pour être mieux conseillé, l’idéal est de faire appel à un de nos courtiers ! 
Frédérique Moles
Par Frédérique Moles le 29/12/2020
Mis à jour le 10/01/2023
Regroupez tous vos crédits en un seul !
Démarrez une étude gratuite

2 articles
pour approfondir

Rachat de crédits

Réduisez jusqu'à 60%
vos mensualités(1) !
Démarrer une étude gratuite
  • 3 minutes
  • Sans engagement
4,7/5 - 28 320 avis
230 Agences
1 Taux - 1 Crédit - 1 Mensualité