Rachat de crédits, regroupement de crédits, est-ce la même chose ? Si non, quelles sont les différences ? 

Faisons le point ensemble sur ces opérations bancaires et voyons comment elles peuvent vous être utiles pour rééquilibrer vos finances et mieux gérer votre budget.

Qu’est-ce que le rachat de crédits ?

Opération bancaire visant à rééquilibrer les finances, le rachat de crédits consiste à rassembler plusieurs dettes sous un seul et même prêt.
Les avantages sont multiples : mensualité unique et allégée, remboursement plus confortable, meilleure visibilité et gestion de son budget… grâce à un taux d’intérêt plus fructueux. En échange, la durée de remboursement est allongée, mais cela vous permet de réajuster votre situation et de regarder l’avenir avec plus de sérénité.

Lors d’un rachat de crédits, l’organisme prêteur solde vos dettes à votre place auprès de vos créanciers initiaux.
C’est ensuite auprès de cet organisme prêteur que vous remboursez votre nouveau crédit unique.

Important

Le rachat de crédits implique des frais dont l’emprunteur doit s’acquitter : frais de dossier pour la mise en place du nouveau crédit, et éventuellement aussi des indemnités de remboursement anticipé.

Le regroupement de crédits : définition

Proche du rachat de crédits, le regroupement de crédits signifie réunir plusieurs crédits en cours, afin de ne plus disposer que d’un crédit unique à rembourser.
Cette opération financière permet d’éviter une situation financière trop tendue, car elle rééquilibre le budget global de l’emprunteur.

S’il est possible de regrouper plusieurs crédits dont un crédit immobilier, cette solution bancaire concerne particulièrement les crédits à la consommation, crédit auto, travaux, etc. et s’adresse à tous les types d’emprunteurs : propriétaire ou locataire, dans la fonction publique ou privée ou encore en profession libérale.

Les avantages du regroupement de crédits ? Une mensualité unique au montant abaissé, et une gestion des finances plus contrôlée.

Le regroupement de crédits s’effectue auprès d’un organisme prêteur.

Pour information, un regroupement de crédits peut être mis en place dès que l’emprunteur atteint un taux d’endettement trop élevé ou rencontre des difficultés dans le paiement de ses échéances de crédits.
Plusieurs frais seront néanmoins à prévoir : frais de dossier, d’assurance, éventuellement frais de notaire (si un acte notarié est nécessaire) ou encore indemnités de remboursement anticipé.

Rachat de crédits, regroupement de crédits : quelle différence ?

S’il est clair que les opérations de rachat de crédits et de regroupement de crédits sont proches, on remarque cependant une différence majeure : le rachat de crédit tend plus à profiter d’un taux d’intérêt plus avantageux, tandis que le regroupement de crédits a vraiment comme objectif une meilleure gestion du budget.

Les modalités restent toutefois globalement les mêmes :

  • Additionner tous ses emprunts, qu’il s’agisse de crédit immobilier, à la consommation, renouvelable, etc. ,
  • Obtenir une mensualité plus basse afin de l’honorer chaque mois plus confortablement.
Bon à savoir

Avant de vous lancer dans un regroupement ou rachat de crédits, faites un point sur vos besoins. Pour cela, n’hésitez pas à faire appel à un courtier. Cet expert du crédit vous aidera à évaluer vos besoins et à mettre en place un plan de financement : montant du nouveau prêt global, montant de la mensualité, durée de remboursement, besoin éventuel en trésorerie supplémentaire.

Quelles sont les étapes du regroupement et du rachat de crédits ? 

Les étapes sont généralement les mêmes pour un rachat et un regroupement de crédits. Voici donc les 5 étapes de ces deux opérations bancaires : 

1 – Le montage du dossier de candidature

Une demande de rachat de crédits commence par la constitution du dossier de candidature. Vous devez monter un dossier solide pour maximiser votre chance d’être accepté par un organisme de rachat de crédits. Pour cela, intégrez dans votre dossier tous les justificatifs concernant votre état civil et professionnel, l’état actuel de votre budget, vos revenus, etc. 
N’oubliez pas non plus de préparer les justificatifs concernant votre bien présenté comme garantie si votre projet s’agit d’un regroupement ou d’un rachat de crédits hypothécaires

La complétude de votre dossier est cruciale pour gagner la confiance des banques. Cela leur permet également de tout savoir sur votre profil d’emprunteur et de préparer une offre adaptée à vos besoins. 

La constitution du dossier de demande de regroupement ou de rachat de crédits fait partie des étapes les plus complexes dans ces opérations financières. Afin de mettre toutes les chances à vos côtés, faites appel à un courtier CAFPI. Cet expert en crédit vous aidera à mettre en valeur votre dossier, car il connaît déjà les principaux critères des banques concernant les emprunteurs. 

2 – La demande du regroupement ou du rachat de prêts 

Ensuite, vous pouvez faire votre demande de regroupement ou de rachat de crédits auprès de l’organisme prêteur. Attention toutefois à bien choisir l’organisme de crédit proposant la meilleure offre. 

Pour trouver la bonne banque, vous devez démarcher plusieurs établissements de prêt. 
Cela pourrait vous coûter beaucoup de temps, mais vous permettra de bien comparer les offres et de trouver celle qui est proposée avec le meilleur taux de rachat de crédits. 
Afin de faciliter cette étape, vous pouvez solliciter l’aide d’un courtier CAFPI. Grâce à son réseau de banques partenaires, ce dernier pourra mettre en concurrence plusieurs établissements en même temps, afin de dénicher la meilleure offre. 

Avant d’effectuer votre demande, il est également nécessaire de faire une simulation de rachat ou de regroupement de crédits. Pour cela, vous pouvez utiliser notre outil de simulation de rachat de crédits en ligne. Cette calculette, gratuite et sans engagement, vous permet notamment d’avoir un aperçu de votre future mensualité après l’opération. 

3 - L’étude de faisabilité de votre projet de rachat ou de regroupement de crédits 

Une fois qu’elle reçoit votre dossier de candidature, l’établissement de crédit analyse votre dossier. Cela lui permet de connaître la faisabilité de votre projet. 

Lors de cette étape, la banque va s’intéresser particulièrement sur votre reste à vivre, votre ratio hypothécaire (s’il s’agit d’un regroupement ou d’un rachat de crédits hypothécaires) ainsi que la façon dont vous gérez vos finances. En effet, l’objectif principal d’un établissement de prêt est de savoir si vous avez la capacité de « bien » rembourser le crédit qu’il vous octroie. 

4 - La réception de l’offre de regroupement ou de rachat de crédits 

Une fois la faisabilité de votre demande validée, la banque vous enverra son offre de rachat ou de regroupement de crédits. Cette offre contient toutes les informations essentielles concernant l’opération, à savoir le taux d’intérêt, le montant de la mensualité, le coût total du crédit, etc. 

Vous avez un délai de rétractation de 10 jours avant de signer et de renvoyer l’offre de rachat ou de regroupement concernant les crédits hypothécaires. 
Pour les prêts conso, le délai de réflexion est de 14 jours. 

5 -  Le déblocage des fonds du regroupement ou du rachat de crédits 

Une fois que la banque reçoit votre réponse avec signature, elle rembourse vos anciens crédits auprès de chacun de vos créanciers. C’est ce qu’on appelle le déblocage des fonds. 
Ensuite, l’établissement de crédit va vous prélever de la première échéance de votre regroupement ou rachat de prêts. 

Quels éléments peuvent faire l’objet d’une négociation lors d’une opération de rachat ou de regroupement de crédits ? 

Vous pouvez négocier certains éléments constituant le contrat d’un rachat ou d’un regroupement de crédits, à savoir : 

  • Le taux du regroupement ou du rachat de crédits ; 
  • Les frais de banques ou frais de dossier ; 
  • L’IRA ou Indemnité de Remboursement Anticipé. 

L’IRA varie selon votre projet. Pour un regroupement ou un rachat de crédits immobiliers, elle ne doit pas dépasser les 3 % de votre capital restant dû. 

Dans le cadre d’un regroupement ou d’un rachat de crédits à la consommation, cette pénalité n’est pas valable pour un contrat signé avant le 1er mai 2011. Si vous avez signé le contrat après cette date, l’IRA sera calculée comme suit : 

  • Pour un délai de remboursement de plus de 1 an : 1 % du capital restant dû ; 
  • Pour un délai de remboursement de 1 an ou moins : 0,5 % du capital restant dû.
À retenir
  • Le rachat de crédits consiste à « racheter » ses prêts pour obtenir un seul et même prêt plus avantageux. En échange, la durée de remboursement est allongée, mais cela permet à l’emprunteur de réajuster sa situation.
  • Le regroupement de crédits vise à rassembler plusieurs dettes en un seul et même prêt, afin de bénéficier d’une mensualité unique et allégée et ainsi éviter de se retrouver dans une situation trop tendue. Cette solution, bien que pouvant intégrer un prêt immobilier, concerne plutôt les prêts à la consommation et autres types de prêts.
  • La différence la plus notable entre ces 2 opérations est sans doute que le rachat de crédits a comme objectif de profiter d’un taux d’intérêt plus favorable, quand le regroupement de crédits aide plutôt à optimiser la gestion de son budget.
  • Le processus du rachat et du regroupement de prêts est le même. Il commence par le montage de dossier de candidature, la demande chez une banque, l’étude de faisabilité du projet, la réception de l’offre de la banque et se termine par le déblocage des fonds. 
  • Pour un contrat de regroupement ou de rachat de crédits, vous avez la possibilité de négocier les taux appliqués, les frais de dossier et l’IRA.
Marc Pilette
Par Marc Pilette le 29/12/2020
Mis à jour le 17/11/2022
Regroupez tous vos crédits en un seul !
Démarrez une étude gratuite

Rachat de crédits

Réduisez jusqu'à 60%
vos mensualités(1) !
Démarrer une étude gratuite
  • 3 minutes
  • Sans engagement
4,7/5 - 27 042 avis
230 Agences
1 Taux - 1 Crédit - 1 Mensualité