Vous remboursez plusieurs emprunts, dont au moins un crédit immobilier ? Vous souhaitez diminuer votre taux d’endettement ou vos mensualités ? Vous voulez profiter des taux d’intérêt immobiliers très bas ? Pour toutes ces raisons, vous vous intéressez au rachat de crédit immobilier mais vous vous interrogez sur les taux applicables à ces opérations. Rassurez-vous, les experts en crédit immobilier CAFPI vous expliquent tout !

Quel taux d’intérêt lors d’un rachat de crédit immobilier ?

Le regroupement de crédit immobilier consiste en une opération financière par laquelle vous contractez un nouveau prêt unique pour rembourser tous les emprunts en cours.

Parmi les points de vigilance lors de la négociation d’un nouveau crédit immobilier, se trouve bien évidemment le taux d’intérêt. Un dossier très complet rassure bien évidemment les banques.

Comme pour tous les crédits immobiliers, le taux de crédit accordé lors d’un rachat dépend de nombreux facteurs :

  • La durée d’emprunt : plus vous empruntez sur une période courte, plus le taux nominal d’intérêt est faible. Attention, un emprunt long coûte plus cher en raison du nombre élevé de mensualités. Regardez le coût global du crédit et pas seulement le taux !
  • La nature du taux de prêt immobilier : prêt à taux fixe ou prêt à taux variable.
  • Le profil de l’emprunteur : votre situation personnelle (emprunt seul ou avec un co-emprunteur), professionnelle (salarié en CDI, fonctionnaire, profession libérale, entrepreneur, etc.) et patrimoniale (propriétaire d’un ou plusieurs biens immobiliers)
  • Le moment du rachat de crédit : s’il ne reste plus que quelques mois ou quelques années à courir, le gain sur le taux d’intérêt sera minime. N’oubliez pas de prendre en compte tous les frais accessoires (frais de dossier, frais de notaire en cas de garantie hypothécaire, etc) pour évaluer l’avantage financier réel lors d’un regroupement de crédits immobiliers.

Rachat de crédit immobilier à taux fixe ou variable ?

En choisissant un taux fixe pour votre rachat de crédit immobilier, vous êtes certain que le taux ne connaîtra aucune variation durant toute la durée du contrat. C’est une solution sécuritaire, car l’emprunteur connaît exactement dès la signature de son contrat d’emprunt le montant de ses mensualités, mais aussi le coût total du rachat de crédits. Contrairement à un rachat de prêt immobilier à taux variable, le taux fixe ne dépend pas de l’évolution des taux en vigueur sur le marché. Ainsi, si les taux de rachat de crédit du marché augmentent dans le futur, l’emprunteur, lui, garde le même taux qui a été convenu au départ avec l’établissement financier. 

Toutefois, si les taux sur le marché baissent, l’emprunteur qui a choisi un rachat de crédit à taux fixe ne peut en bénéficier. Pour cette raison, il peut être intéressant de choisir dès le départ un crédit à taux variable.

D’ailleurs, à la signature du contrat, le taux variable est généralement moins cher que le taux fixe. Cela s’explique en partie par le risque pris par l’emprunteur, car le principal souci avec le taux variable, c’est sa dépendance vis-à-vis de la fluctuation.

Nos calculatrices gratuites en ligne constituent la première étape pour vous donner une idée générale des taux envisageables. Vous pouvez ainsi calculer des prévisions hautes, basses et moyennes avec différents taux de crédit immobilier. L’accompagnement par un courtier CAFPI vous permet d’aller plus loin et de monter un très bon dossier de financement pour obtenir les meilleurs taux de crédit immobilier !

Bon à savoir

Les taux de crédit immobilier suivent les taux des banques centrales. Puis chaque banque adopte ses propres lignes directrices. Notez que les taux de crédit sont actuellement historiquement bas. En revanche, en 2020, avec la crise sanitaire de Covid-19, les banques ont tendance à durcir les conditions d’octroi de crédits immobiliers.

Quel est l’impact du taux d’intérêt dans un rachat de crédit immobilier ?

Le regroupement de crédits impose d’avoir plusieurs crédits en cours. Vous pouvez ainsi regrouper un crédit immobilier avec des prêts personnels, crédit auto, prêt travaux, etc. Très souvent, c’est l’accumulation de différents emprunts qui, peu à peu, génère une situation financière compliquée.

Dès que le montant affecté à l’immobilier dépasse 60 % du montant total du nouveau crédit, vous bénéficiez des taux de crédits immobiliers. C’est particulièrement intéressant puisque souvent les taux de crédits à la consommation sont plus élevés que ceux des crédits immobiliers.

Ainsi, le regroupement de crédit vous permettra d’obtenir :

  • Un meilleur taux d’intérêt souvent obtenu lors de la négociation du nouveau crédit ;
  • Une seule mensualité fixe (sur une durée généralement plus longue) due auprès d’un seul créancier ;
  • Un taux d’endettement plus faible et donc la possibilité de financer de nouveaux projets.

Comment renégocier un crédit immobilier ? 

Renégocier un prêt immobilier peut être une solution pour profiter d’un taux de crédit immobilier plus bas.

Ces dernières années, les taux de prêts immobiliers sont exceptionnellement bas en France. Il est donc fort probable que les taux fixes convenus dans les contrats d’emprunt datant d’il y a une dizaine d’années soient plus hauts que les taux en vigueur actuellement. Ainsi, le fait de renégocier un prêt immobilier en ce moment peut permettre d’aboutir à la réduction des mensualités ou au raccourcissement de la durée du crédit.

Sachez que la renégociation de prêt immobilier peut se faire au sein de l’établissement financier qui a accordé le premier crédit ou bien auprès d’une autre banque. Il appartient à l’emprunteur de choisir l’offre qu’il trouve la plus avantageuse, et le courtier peut s'avérer un allié précieux.

Bon à savoir

Le prêt à taux zéro (PTZ) est un dispositif permettant d’acquérir un bien immobilier neuf ou ancien sans devoir payer d’intérêts. Ce prêt est accessible sous conditions. Si vous avez acheté votre bien immobilier avec un PTZ, il vous est impossible de faire racheter ce crédit. 

▶ À quel moment la renégociation du prêt immobilier est-elle intéressante ?

Gardez en tête que renégocier un crédit immobilier n’est pas toujours avantageux financièrement. En effet, lorsque vous empruntez à un taux fixe, les mensualités sont composées : 

  • d’une part par le capital ;
  • d’autre part par les intérêts. 

Au départ, les intérêts occupent majoritairement les mensualités. Puis, plus le temps de remboursement avance, plus les intérêts laissent place au capital restant dû.

L’astuce est donc de renégocier votre prêt immobilier auprès d’une banque durant le premier tiers de la durée de votre crédit. C’est à ce moment-là que la part des intérêts compris dans les mensualités est importante.

Afin de bien planifier la période idéale pour renégocier un crédit immobilier, contactez un courtier. Notez juste que demander la renégociation le plus tôt possible est plus avantageux.

▶ La période idéale pour faire racheter un crédit immobilier 

Le rachat de crédit immobilier peut se faire à n’importe quel moment, tant qu’il y a encore un capital restant dû à rembourser.

Même si le rachat de crédits est possible à tout moment, il convient de faire racheter vos crédits à une période où cela peut vous faire gagner de l’argent à la fois sur les intérêts et sur les assurances.

Vérifiez sur votre échéancier le montant du restant dû, le temps restant pour le rembourser et le taux de votre crédit immobilier. Comparez ensuite le taux de votre crédit à celui proposé par les banques actuellement. Vous devriez alors rapidement voir si l’opération vous est avantageuse ou pas.

Rappelez-vous que le taux de rachat de crédit immobilier varie d’une banque à une autre. N’hésitez pas à comparer les différentes offres de rachat de crédits disponibles sur le marché. Contactez un courtier pour choisir la meilleure offre et pour estimer le coût du rachat de votre crédit immobilier. 

Vérifier le coût du rachat de votre crédit immobilier

Avant de faire racheter votre crédit immobilier, vérifiez que vos gains après une telle opération couvrent le coût du rachat de votre crédit. Le rachat de prêt immobilier comporte des frais. 

Ces frais dépendent notamment de :

  • du capital du restant dû ;
  • du taux de votre crédit actuel ;
  • du montant des indemnités de remboursement anticipé ;
  • des garanties de votre crédit ;
  • des frais d’ouverture d’un nouvel emprunt auprès d’un autre établissement financier.

Notez que selon la loi, les indemnités de remboursement anticipé demandées par la banque ne doivent pas dépasser 6 mois d’intérêts ou bien 3 % du capital restant dû. 

Pour faire un calcul précis, vous pouvez utiliser le simulateur en ligne de rachat de crédit de CAFPI. Vous avez également la possibilité de demander une étude gratuite de votre projet. Vous pouvez le demander directement en ligne sur notre site web. Une étude gratuite ne vous engage en rien et vous permet d’obtenir une réponse rapide, généralement après 3 minutes.

À retenir
  • Le taux de rachat de crédit immobilier est négociable en fonction de votre situation et de la qualité du dossier présenté aux banques.
  • Le regroupement de vos crédits en un seul emprunt nécessite non seulement une négociation autour du meilleur taux de crédit mais aussi un calcul global du coût total de l’opération, en prenant en compte tous les frais.
Frédérique Moles
Par Frédérique Moles le 07/12/2020
Mis à jour le 06/07/2022
Regroupez tous vos crédits en un seul !
Démarrez une étude gratuite

Rachat de crédits

Réduisez jusqu'à 60%
vos mensualités(1) !
Démarrer une étude gratuite
  • 3 minutes
  • Sans engagement
4,7/5 - 25 557 avis
230 Agences
1 Taux - 1 Crédit - 1 Mensualité